• #buzzPeopleMag

Michael Haneke : Après la Palme d'or, il est récompensé par François Hollande

À peine rentré du Sommet mondial de la francophonie, à Kinshasa, en République du Congo, François Hollande rendait hommage au réalisateur autrichien Michael Haneke et sa productrice Maragret Menogoz. Dans les salons de l'Elysée, le président a remis les insignes de chevalier de la Légion d'honneur au cinéaste et ceux d'officier à la productrice, ancienne présidente d'Unifrance, organisme chargé de la promotion et de l'exportation du cinéma français dans le monde. Le président de la République a "souhaité ainsi honorer une productrice et un réalisateur engagés dans la défense du cinéma indépendant, que la France défend et promeut sans relâche sur la scène mondiale".

Le réalisateur autrichien Michael Haneke fait partie des très rares talents récompensés par deux Palmes d'or du Festival de Cannes : la première pour Le Ruban blanc, en 2009, la seconde cette année pour le bouleversant Amour. L'histoire de Georges et Anne, deux octogénaires dont l'amour est mis à rude épreuve quand Anne est victime d'une petite attaque cérébrale et revient à son domicile paralysée d'un côté. Ce film, porté par deux immenses acteurs, Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, sera le 24 octobre sur nos écrans.

Outre ses deux palmes d'Or, l'Autrichien a été récompensé d'un Grand prix du jury pour La Pianiste (2001), avec une Isabelle Huppert splendide de froideur, et d'un Prix de la mise en scène pour Caché (2005). Haneke, c'est aussi la violence gratuite montrée et dénoncée de Funny Games (1997), dont il réalisait lui-même le remake américain avec Naomi Watts et Tim Roth en 2007.

Depuis Le Temps du loup (2002), Michael Haneke est accompagné par la productrice Margaret Menegoz (Les films du Losange), laquelle a consacré sa carrière à des cinéastes exigeants et farouchement indépendants comme Eric Rohmer, Jean-Claude Brisseau (dont le magnifique Noce Blanche) et Romain Goupil.

source :

A voir aussi

Anniversaire