• #buzzPeopleMag

Caroline de Hanovre : Souvenirs imagés avec Givenchy et jolies fleurs de Russie

Si son mois de mai a été émaillé par une intense activité littéraire, entre l'élaboration au Grand Véfour, lors d'une réunion avec les membres du conseil littéraire de la Fondation Prince-Pierre-de-Monaco qu'elle préside, de la sélection d'écrivains francophones en lice pour le prix éponyme, et la cérémonie de remise de l'épée d'académicien à Dany Laferrière à l'Hôtel de Ville de Paris, la princesse Caroline de Hanovre l'a achevé non pas avec le pouvoir des mots, mais celui des dessins et des fleurs.

Jeudi 28 mai, en compagnie de son frère le prince Albert II de Monaco, la mère d'Andrea, Charlotte et Pierre Casiraghi et de la princesse Alexandra se joignait à Hubert de Givenchy lors d'une séance de dédicaces de son ouvrage à la mémoire d'Audrey Hepburn, To Audrey with Love. Au sein de la galerie monégasque Ribolzi, qui présentait en avant-première cet hommage que le grand couturier rend à sa muse historique en parallèle d'une exposition retraçant leur histoire commune, le fondateur de la griffe Givenchy, âgé de 88 ans, pouvait compter sur un soutien princier au moment de signer des exemplaires de ce recueil de 150 dessins de son cru. Une rétrospective et une immixtion émouvantes dans l'amitié de l'icône hollywoodienne et de son tailleur fétiche, née en 1953 autour des costumes créés pour le film Sabrina et étayée par d'autres collaborations marquantes, au cinéma (Drôle de frimousse, Ariane, Diamants sur canapé, Charade, Deux Têtes folles et Comment voler un million de dollars) comme à la ville, jusqu'à la mort de l'actrice en 1993. "Je voudrais, ma chère Audrey, glisse le créateur, t'envoyer ce cadeau en couleurs. Quelques dessins retraçant toutes ces années de bonheur et de travail."

Le lendemain, le prince Albert effectuait un aller-retour express en mer du Nord pour prendre part à une conférence sur le climat sur l'île allemande de Sylt ; le jeune papa des jumeaux Jacques et Gabriella était toutefois de retour à temps le surlendemain pour accompagner à nouveau sa soeur dans ses engagements, comme trois semaines plus tôt pour le gala de l'Expo canine annuelle en principauté. Cette fois, la princesse Caroline de Hanovre découvrait samedi 30 mai les compositions florales en compétition dans le cadre du 48e Concours international de bouquets. Sous le chapiteau Fontvieille, transformé en jardin luxuriant et profus à l'initiative du Garden Club de Monaco, dont la princesse est la présidente, elle a minutieusement observé, comme chacun des membres du jury, les caractéristiques des créations imaginées par près d'une centaine de participants autour du thème de cette année : la Russie. Y a-t-elle trouvé des échos à la décoration du Bal de la Rose 2014, que son grand ami le couturier Karl Lagerfeld avait pensée en s'inspirant du constructivisme russe ?

Après le spectacle, le verdict : dans la soirée, Caroline de Hanovre prenait ensuite part au gala organisé dans la salle Belle Epoque de l'hôtel Hermitage pour la remise des prix, animé par un défilé orchestré par la boutique Escada. Une vingtaine de distinctions ont été décernées, entre médailles d'or et prix spéciaux mettant à l'honneur l'originalité, l'élégance, l'harmonie ou même l'humour.

source :

A voir aussi

Anniversaire