• #buzzPeopleMag

Adèle Exarchopoulos (La Vie d'Adèle), amoureuse de Jérémie Laheurte, se livre

Du haut de ses 19 ans, la brûlante Adèle Exarchopoulos est passée du statut de totale inconnue du grand public à espoir courtisé. Une raison à cela : La Vie d'Adèle, le film d'Abdellatif Kechiche dont elle tient le rôle-titre au côté de Léa Seydoux et qui a remporté cette année la Palme d'or. Actuellement du côté de Toronto où La Vie d'Adèle a été présenté, la jeune actrice participe à une bien curieuse promotion. Avec d'une part, deux actrices complices dénonçant le quotidien d'un tournage ahurissant proche du calvaire et, de l'autre, un cinéaste se défendant en s'opposant plus que farouchement à Léa Seydoux.

Dans ce grand barnum qui vire au règlement de comptes public alors que le trio de La Vie d'Adèle posait à Toronto, Adèle Exarchopoulos s'échappe le temps d'une couverture et d'une interview accordée à Elle. Angélique, solaire mais aussi modeuse, Adèle s'y dévoile et se raconte au travers de déclarations... qui font écho, bien involontairement, à l'actualité du long métrage.

Avec Abdellatif Kechiche, "on n'a que des relations passionnées, puis plus rien", lâche en toute fin d'entretien la délicieuse actrice. Lorsqu'elle raconte le tournage et la proximité avec un personnage qui porte finalement son nom (et non celui de Clémentine, comme dans la bande dessinée originelle de Julie Maroh), la comédienne évoque un cinéaste qui lui "a volé des moments très intimes et très simples d'abandon, où [elle n'avait] pas conscience de la présence de la caméra".

La Vie d'Adèle lui aura permis de faire décoller une carrière (elle qui est apparue pour la première dans Boxes, de Jane Birkin en 2007), mais également de rencontrer son amoureux et de développer une amitié sincère avec sa sensuelle partenaire à l'écran : Léa Seydoux. Fière de cette "profonde complicité" avec l'actrice récemment vue nue en couverture du magazine Lui, la belle dit avoir eu "le sentiment [d'être] deux dans ce bateau". Grâce à cette relation particulière qu'elle vont nouer et faisant confiance à "la vérité du corps malgré [elles]","les scènes de sexe passeront bien plus facilement". "Julie Maroh les a trouvées nulles, nos scènes, lâche Adèle. Ça m'intéresserait qu'elle me dise pourquoi."

Sur le tournage de La Vie d'Adèle, l'actrice est parvenue à prendre de la distance avec la réalité du plateau grâce à celui qui est devenu son compagnon. "Je suis tombée amoureuse de l'acteur qui joue mon premier amoureux, Jérémie Laheurte. Il venait beaucoup sur le plateau. On a vécu ensemble tout de suite", raconte Adèle Exarchopoulos. Soirées, défilés de mode... elle ne se sépare que très rarement de son homme, qu'elle mentionne d'elle-même dans ses différentes interviews, comme une fierté et une volonté de transparence qui lui permet déjà de se détacher de ses consoeurs actrices, pour beaucoup si discrètes à propos de leur vie privée.

Interview à retrouver dans l'hebdomadaire Elle, en kiosque le 6 septembre.

source :

A voir aussi

Anniversaire