• #buzzPeopleMag

Kim Kardashian et Kanye West humilient Taylor Swift : La popstar les menace

Kim Kardashian, prête à tout pour faire le buzz, a frappé un grand coup dans la guerre médiatique qui l'oppose actuellement à la chanteuse Taylor Swift. Il y a deux mois, la starlette de télé-réalité a pris la défense de son mari, le rappeur Kanye West, lors d'une interview pour GQ, assurant que la popstar jouait les victimes et faisait semblant d'ignorer les paroles misogynes et mégalo que son mari a écrit à son sujet dans son morceau intitulé Famous. Pour étayer ses propos, la socialite de 35 ans assurait détenir un enregistrement de l'interprète de Bad Blood donnant son accord à Kanye pour qu'il publie la chanson en question. Une vidéo filmée à l'insu de Taylor Swift, que la maman de North et Saint West (3 ans et sept mois) a cru bon de diffuser sur Snapchat.

Dans la séquence en question, on peut entendre la popstar de 26 ans donner son accord, en revanche à aucun moment ni Kim, ni Kanye, ne mentionnent les propos qui font polémique à savoir le moment où le rappeur de 39 ans la traite de "p*te". "Je pense que ça serait vraiment cool si on pouvait le mettre dans la chanson", demande Kanye West à une Taylor Swift bien naïve. "Oui c'est un peu comme un compliment", a-t-elle répondu. "C'est ma responsabilité en tant qu'ami de te prévenir. C'est super que tu le prennes aussi bien", renchérit-il sans toutefois préciser qu'il l'insulterait par la suite.

"J'apprécie vraiment le geste. C'est très sympa que tu me préviennes à l'avance. Je ne m'y attendais pas. Comme les fleurs que tu m'as envoyé, j'ai publié une photo sur Instagram elle a fait fureur", continue Taylor Swift très confiante. "Les relations c'est bien plus important qu'une punchline tu sais", conclut Kanye West dont l'attitude qui l'a adopté par la suite vient contredire les propos qu'il prétend sincères. Si Kim Kardashian ne "voit pas où est le mal" à se faire traiter de la sorte, comme elle l'a affirmé dans son interview pour GQ, Taylor au contraire le vit très mal. Il faut croire que les deux célébrités n'ont pas les mêmes valeurs.

Sans surprise et alors que les internautes s'acharnent sur Tay Tay, qualifiée de vipère, la principale intéressée n'a pas manqué de réagir, choquée que le couple l'ait enregistré à son insu dans le but délibéré de la piéger par la suite. "Quand Kanye enregistre secrètement un coup de fil pour que Kim le publie sur la Toile. Qu'en est-il de la vidéo où Kanye West me traite de p*te dans sa chanson ? Nulle part étant donné qu'elle n'existe pas, ça ne s'est jamais produit. Vous ne pouvez jamais anticiper la réaction de quelqu'un quand il se fait traiter de p*ute aux yeux du monde entier. J'aurais préféré apprécier la chanson, j'ai cru Kanye quand il m'a dit que j'adorerais son morceau. Je voulais sincérement être son amie. Il m'a promis de me jouer le morceau mais ne l'a jamais fait. Je l'ai soutenu au téléphone mais on ne peut jamais valider une chanson que l'on a jamais entendu. D'être à tort traitée de menteuse alors que je n'ai eu qu'une partie de l'histoire et que l'on ne m'a jamais fait écouter le morceau, ça s'appelle de la diffamation. J'aimerais qu'on me laisse en dehors de cette histoire qui dure depuis 2009, alors que je n'ai jamais rien demandé", a-t-elle écrit sur sa page Instagram.

Sa copine Selena Gomez et l'actrice Chloë Grace Moretz ont rapidement volé à son secours sur Twitter, rappelant à Kim et Kanye qu'il y avait des choses bien plus graves qui étaient en jeu à l'heure actuelle et qu'ils feraient mieux d'utiliser leurs voix pour éveiller les consciences sur autre chose que leurs petites personnes.

Coline Chavaroche

source :

A voir aussi

Anniversaire