• #buzzPeopleMag

Prince Harry: Nu et entouré de filles nues lors d'un strip-billard à Las Vegas !

La famille royale britannique a toujours toléré avec une certaine décontraction les frasques du prince Harry, mais cette fois, cela risque d'être vraiment trop "dirty" : le site américain TMZ.com, fortiche pour débusquer les dossiers compromettants, vient de publier deux photos de Harry tout nu au cours d'une partie de strip-billard dans la suite d'un palace de Las Vegas, protégeant le peu de dignité qu'il lui reste tantôt avec ses mains, tantôt en se collant à une jeune femme nue elle aussi, dans une pose digne d'un film érotique. Les bijoux de la Couronne n'ont jamais été aussi exposés... Ce qui se passe à Vegas ne reste pas toujours à Vegas, contrairement à ce que veut l'adage.

Le fils du prince Charles, âgé de 27 ans et troisième dans l'ordre de succession au trône, est parti en vacances avec un groupe d'amis dont son fidèle "Skippy" (Tom Inskip) à Las Vegas en début de semaine dernière après avoir rempli avec zèle son rôle d'ambassadeur du Team GB lors des Jeux olympiques de Londres. Sa présence dans la Cité du Péché, certes pas surnommée ainsi pour rien, n'était pas demeurée secrète longtemps : et si les premiers échos remarquaient qu'il ne quittait quasiment jamais sa suite VIP du Wynn, un cinq étoiles prestigieux, on comprend mieux pourquoi... Ce qu'il s'y passe s'avère largement assez distrayant !

La scène s'est déroulée vendredi soir, soit la veille de la Wet Republic Pool Party organisée samedi au MGM Grand avec Jennifer Lopez, au cours de laquelle le prince Harry, en caleçon rouge à fleurs et chapeau, a déambulé au milieu des bombes en bikini avant de faire le fou dans la piscine, repéré par les caméras de la chaîne de télé Extra. Il avait réservé avec ses amis un bungalow privatif à plus de 1000 euros pour la journée.

Les deux clichés, vraisemblablement pris avec un téléphone portable, diffusés par TMZ sont éloquents : dans la suite du prince Harry, la fête battait son plein, l'ambiance était folle, et, jamais le dernier pour repousser les limites, le petit-fils d'Elizabeth II n'a eu aucun mal à jouer sa partie de strip-billard dans les règles de l'art. Quant aux jeunes femmes présentes, il s'agissait de veinardes que le prince et ses copains avaient ramenées du bar de l'hôtel. "Aucun commentaire pour le moment", s'est contenté de déclarer un porte-parole de Clarence House, qui a confirmé l'authenticité des photos. Mais l'affaire ne devrait pas rester sans suites, surtout en considérant que la suite de luxe qu'il occupe coûte la bagatelle de 6 300 euros la nuit, sans parler des deux gardes du corps qui l'escortent aux frais du contribuable. "C'est un jeune homme charmant mais plein de testostérone, un cauchemar à contrôler par moments", dit de lui l'ancien chef de la sécurité de la famille royale Dai Davies. La famille royale va-t-elle envisager de le rappeler à l'ordre et de lui tenir un peu la bride ?

La partie de strip-billard est incontestablement le plus haut fait de cette semaine de "fête à plein temps" selon l'expression du prince Harry rapportée par un témoin. Mais c'est loin d'être le seul souvenir que les observateurs garderont de son séjour : dimanche, sa rencontre avec le récent champion olympique américain Ryan Lochte s'est transformée en course dans la piscine de la boîte XS au Wynn. Plus tôt dans la journée, il avait été vu en compagnie de quelques beautés au Encore Beach Club du Wynn, sans parler de ses passages dans les salles de jeu avec ses amis. Et sur Twitter, nombreuses ont été les jeunes charmantes créatures à poster des commentaires et des photos de leur rencontre avec le prince britannique. Qui va devoir désormais se rhabiller pour l'ouverture des Jeux paralympiques et, probablement, pour repartir au combat en Afghanistan en fin d'année.

Le prince Harry est coutumier des frasques de ce genre. L'an dernier, en août déjà, en Croatie, il avait fait sensation en se déchaînant sans complexe lors d'une pool-party à la boîte Veneranda, une des plus grandes discothèques à ciel ouvert d'Europe. Pour le Nouvel An 2012, il s'était rendu avec quelques amis, dont son complice Skippy, dans les Alpes suisses, où la bande avait fait les 400 coups. Entre-temps, il avait profité de son stage de six semaines d'entraînement aux situations de combat sur hélicoptère Apache pour s'offrir, déjà, une virée à Las Vegas, descendant à l'hôtel Wynn. Lors de son séjour aux Etats-Unis, ses sorties dans les bars et son aisance systématique avec de jolies jeunes femmes - ce qui ne l'empêche pas d'être décrit comme un gentleman - avaient déjà suscité quelques remous.

source :

A voir aussi

Anniversaire