• #buzzPeopleMag

Casserole du jour : Amy Adams à 18 ans... Une rouquine rêveuse et mormone

La jeunesse de vos stars préférées vous intrigue ? Alors arrêtez-vous deux minutes sur cette saga hivernale. Le principe est simple : en partant d'une photo de yearbook (un album de promo recensant les photos et noms des élèves d'une école ainsi que les principaux événements d'une année scolaire), replongeons dans la jeunesse d'une star hollywoodienne, bien avant qu'elle n'accède au statut qu'elle possède aujourd'hui. Notre invitée est aujourd'hui âgée de 39 ans et figure parmi les plus belles actrices hollywoodiennes du moment : Amy Adams.

Pour le cas de la divine américaine aussi célèbre pour ses performances d'actrice en tant que second rôle que pour ses cheveux roux, nous effectuons un saut dans le passé, en 1992. La belle est âgée de 18 ans, et figure en Senior Year, la dernière année, au Douglas County High School, un lycée situé à une trentaine de kilomètres de Denver.

Née en 1974 à Vicence en Italie, Amy Adams est issue d'une famille nombreuse (elle est la quatrième parmi sept enfants) dont le père est un militaire. Conséquence, Amy Adams et ses frères et soeurs vivent au rythme des affectations du paternel, et passent de base militaire en base militaire. A l'âge de 8 ans, ses parents finissent par se poser à Castle Rock, dans le Colorado. Son père a alors abandonné le costume de militaire pour embrasser une carrière de chanteur, alors que sa mère est une semi-culturiste professionnelle.

A 11 ans, Amy Adams voit ses parents divorcer. La séparation de ces derniers entraîne pour Amy Adams une nouvelle jeunesse, un peu plus éloignée des préceptes mormons qui ont régi son enfance. Lors de ses années au Douglas County High School de Castle Rock, la jeune Amy prend des cours de chant et rêve d'embrasser une carrière de danseuse classique, alors qu'elle se perfectionne avec la David Taylor Dance Company. Une carrière qui ne sera finalement pas sienne, tandis qu'après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires en 1992, elle déménage avec sa mère à Atlanta.

La jeune femme va alors vivre des années difficiles, bien qu'au contact du monde de l'art. Le rêve américain n'est pas encore pour tout de suite. Elle enchaîne d'abord les petits boulots, comme réceptionniste ou serveuse, avant de devenir danseuse dans des théâtres locaux, d'abord d'Atlanta, puis dans le Minnesota, où elle se fait repérer et auditionne pour le film Belles à mourir, qui s'y tourne. En 1999, ce long métrage marque le début de carrière au cinéma de cette actrice quatre fois nommée aux Oscars. Elle devra attendre 2002 avec Arrête-moi si tu peux, mais surtout le film indépendant Junebug en 2005, pour lancer sa carrière.

source :

A voir aussi

Anniversaire