• #buzzPeopleMag

Mitch Winehouse : 'Amy me disait que je ne pouvais pas la sauver'

Le 23 juillet, cela fera un an qu'Amy Winehouse nous a quittés. Elle avait 27 ans. Son père Mitch a créé, très rapidement après la mort de sa fille, une fondation qui porte son nom pour venir en aide à ceux qui souffrent d'addictions. Dans un livre intitulé Amy, ma fille, que publie Flammarion ce 4 juillet, il raconte sa vérité, sa fille et son combat. Un moyen aussi de récolter de l'argent pour la fondation. Paris Match est allé à sa rencontre.

Amy Winehouse s'est éteinte à l'âge de 27 ans. Après une période d'abstinence, une forte ingestion d'alcool lui a été fatale. Elle avait pourtant décidé de se soigner, c'est ce que raconte son père Mitch à Paris Match : "Elle était en bonne santé (...) Nous assurions une certaine sécurité, mais on ne pouvait pas la protéger d'elle-même. Elle me disait d'ailleurs que je ne pouvais pas la sauver. En mai 2011, elle nous avait annoncé, une nouvelle fois, qu'elle s'arrêtait. Ses périodes d'abstinence se prolongeaient de plus en plus : elle ne buvait pas pendant deux semaines, puis elle replongeait une journée. Trois semaines sobre, deux jours de beuverie..." Ces rechutes lui seront fatales. Un vrai gâchis d'autant plus qu'Amy Winehouse n'était pas malheureuse : "Elle n'était pas déprimée, assure son père. Le soir de son décès, elle a joué de la batterie et chanté. Le garde du corps lui a demandé de baisser le volume, elle dérangeait le voisins. Sa maison était au carré. Tout était ordonné. Pas comme avant... Elle riait, dansait."

Cette magnifique maison, du quartier de Camden à Londres, est aujourd'hui en vente. "On espère [la vendre]. On a besoin de l'argent pour la Fondation Amy-Winehouse. Ce livre ne sert pas seulement à rétablir la vérité, à dire que ma fille n'est pas morte d'une overdose. Il sert aussi à récolter des fonds." La Fondation n'a pas seulement l'objectif de venir en aide à ceux qui souffrent d'addictions, mais elle entend également donner une chance aux jeunes talents avec la création d'une bourse d'étude.


L'intégralité de cette interview de Mitch Winehouse est à découvrir dans le nouveau numéro de Paris Match, en kiosques le 5 juillet.

"Amy, ma fille" de Mitch Winehouse, chez Flammarion, le 4 juillet en librairie.

source :

A voir aussi

Anniversaire