chargement...
  • #buzzPeopleMag

Hillary Clinton : Sans Bill mais émue et fière, avant de faire le grand saut ?

Alors qu'elle est toujours un peu plus pressentie pour se lancer dans la course à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton enchaîne les récompenses. Quelques jours après avoir été désignée lauréate du prix Chatham House 2013 pour son engagement en faveur de "l'énergie nouvelle" et des femmes, l'épouse de Bill Clinton a reçu une nouvelle distinction. La prestigieuse université écossaise de St. Andrews vient en effet de lui attribuer un diplôme honorifique. Une consécration avant le grand saut vers les primaires ?

Pendant que son successeur en tant que secrétaire d'Etat américain John Kerry se démène pour gérer le conflit syrien, Hillary Clinton a donc reçu un nouveau prix. Pour sa première apparition publique à l'étranger depuis qu'elle a quitté son poste de secrétaire d'Etat en février, l'ex-First Lady s'est montrée très émue de recevoir ce diplôme de droit honorifique pour son passé de diplomate. Rendant hommage aux anciens illustres membres de l'université la plus ancienne d'Ecosse comme Sir Tim Berners-Lee, elle a également eu un mot pour la directrice de l'établissement, qui fête tout juste ses 600 ans, Louise Richardson. "C'est un beau symbole parce que l'égalité pour les femmes reste une des plus grandes missions à accomplir de notre époque", a-t-elle déclaré au micro, devant de nombreux étudiants. Mais sans son époux Bill Clinton, élu père de l'année en juin, étrangement absent lors de la cérémonie...

Récemment aperçue lors d'un dîner avec Barack Obama, Hillary Clinton semble plus que jamais bien placée pour lui succéder dans le coeur des démocrates. Si elle reste silencieuse sur ses ambitions présidentielles, ses soutiens s'activent déjà. Le comité Ready for Hillary a ainsi été rejoint par 10 000 donateurs et compte presque 900 000 likes sur Facebook et l'ex-First Lady reçoit en coulisses le soutien de quelques valeurs sûres du camp démocrate et même de Michelle Obama. Cet été, l'épouse du président ainsi déclaré que les Etats-Unis étaient "mûrs pour une femme présidente". Mais avant ça, celle qui s'est remise de ses récents problèmes de santé va devoir remporter la primaire et probablement affronter Joe Biden, l'actuel vice-président...

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire