chargement...
  • #buzzPeopleMag

Entre Alain Delon et Rosalie Van Breemen, la guerre est déclarée !

Alain Delon donnait la semaine dernière une interview au magazine Paris Match, dans laquelle il confiait être remonté contre la mère de ses enfants, Rosalie Van Breemen.

L'artiste de 74 ans exprimait son bonheur de pouvoir vivre avec son fils Alain-Fabien (il vient d'en obtenir la garde sur décision du Tribunal de Paris), dévoilait les problèmes d'addiction de son enfant, mais également l'amertume qu'il nourrissait envers son ancienne compagne, à propos de la gestion de ce dernier.

Dans Le Parisien du mardi 12 octobre, Rosalie a répondu (sous forme de droit de réponse obligatoire à passer... sans doute !) aux déclarations du célèbre comédien. Alors que l'acteur déclarait qu'elle s'était gardée de le tenir au courant lorsqu'elle avait placé leur fils dans un centre hospitalier strict en Hollande (suite à sa consommation de drogue), elle a affirmé le contraire : "C'est avec l'accord préalable et écrit d'Alain Delon que notre fils, Alain-Fabien Delon, a été admis cet été dans un établissement de soins aux Pays-Bas."

Elle a ajouté n'avoir jamais empêché que son enfant voit son papa, précisant : "C'est mon fils qui a refusé de le voir pendant des mois", poursuivant qu'il était également faux d'affirmer qu'elle s'était opposée à ce que le père ait la garde. "Si le juge des affaires familiales du TGI de Paris a statué, c'est également à la suite de ma saisine du tribunal (...) J'émettais de légitimes réserves quant aux solutions proposées par Alain Delon pour la scolarisation de notre fils et son suivi, sur lesquels nous avions chacun une proposition." Notez qu'Alain-Fabien va bien, et est actuellement étudiant à la très connue institution Le Rosey, à Rolle (en Suisse).

Elle a déclaré n'être en aucun cas perdante dans la bataille judiciaire qui l'opposait à son ex-mari : "La justice n'a pas vu en Alain-Delon le 'sauveur de son fils' mais elle a su rappeler au contraire la nécessité d'oeuvrer ensemble pour aider Alain-Fabien à construire son avenir."

Celle qui s'est récemment remariée avec Roberto Agostinelli a précisé et conclu, non sans contentement : "Il n'y a aucune bonne nouvelle ou victoire du père dans cette décision qui a d'ailleurs débouté Alain Delon de sa demande d'exercice exclusif de l'autorité parentale à l'égard de notre fils."

Voici des déclarations qui vont à l'encontre de celles de l'artiste : entre les ex-compagnons (ils ont passé 15 ans ensemble et sont également parents d'Anouchka, 20 ans) la guerre est donc déclarée.

Le principal étant cependant que le "petit" Alain-Fabien ( 1m82 !) aille bien, qu'il soit au mieux dans sa nouvelle école et paraisse heureux d'être avec son père comme nous avons pu le voir sur les photos de Paris-Match, toujours en kiosque.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire