chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Helena Noguerra : Suave et sensuelle, son retour avec ''The End of the Story''

Il n'y a pas à dire, avec de telles porte-parole, les brunes ne comptent décidément pas pour des prunes. A l'instar de sa grande soeur Lio, Helena Noguerra peut aisément se positionner dans la case artiste multitalent à qui rien ne résiste. Après plusieurs années de désert musical passées à squatter les grands écrans, la sublime quadra revient cette année dans les bacs avec un cinquième opus, intitulé Année Zéro, dont la date de sortie est prévue pour le 26 août prochain.

Si ces derniers temps, Helena Noguerra a préféré se consacrer à sa carrière d'actrice en enchaînant les rôles aussi bien dans des comédies populaires (comme Les Vacances de Ducobu avecElie Semoun ou encore Turf de Fabien Onteniente) que dans des films au succès relatif (Hôtel Normandy de Charles Nemes), la pétillante petite soeur de Lio n'en a pas pour autant oublié ses autres amours : la musique.

Forte de quatre albums, l'actrice-chanteuse signe cette année son grand retour sous les projecteurs avec Année Zéro, pour lequel la belle a su s'entourer de prestigieux noms (Philippe Katerine ou encore Jonathan Morali du groupe Syd Matters) et qui s'annonce particulièrement suave.

En témoigne le premier extrait, The End of the Story, tout juste dévoilé et porté par un clip minimaliste aux accents très sensuels. Savoureuse mise en bouche que ces quelques minutes ultrachorégraphiées : on y voit en effet une Helena Noguerra plantée dans un décor noir et blanc monochrome, vêtue d'une robe noir moulante dénudant ses épaules.

Entourée de danseurs comme sortis tout droit de l'univers aérien et épuré de l'artiste américain Robert Longo, la jolie brune effectue le plus naturellement monde une série de pas bien calculés. Le tout en chantonnant de sa voix profonde "No need to hurry / Cause love can wait and we'll wait and see" ("Pas besoin de se presser / L'amour peut attendre donc on attendra et on verra") sur fond de guitares entraînantes, dont le rythme accéléré donne une tonalité très flamenco à l'ensemble.

Année Zéro ou l'album de la renaissance, du recommencement ? Ce qui est certain, c'est que si Helena Noguerra va probablement à nouveau se faire une place sous le soleil musical français, la belle de 44 ans n'en met pas pour autant de côté le cinéma : on la retrouvera prochainement dans Je suis supporter du Standard de Riton Liebman et La Marque des anges de Sylvain White avec Gérard Depardieu et JoeyStarr respectivement en salles le 5 juin et le 26 juin 2013.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire