chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Annie Girardot : Un jardin Alzheimer baptisé en hommage à l'actrice disparue

Le 28 février 2011, Annie Girardot, vaincue par la maladie d'Alzheimer, laissait le monde du cinéma dans la tristesse.

Un peu plus d'une année après sa mort, un jardin Alzheimer est inauguré et baptisé à son nom du côté de Cannes. "Maman serait tellement heureuse ici, avec les fleurs, la nature, le ciel... Merci de lui donner la possibilité d'exister encore", déclarait sa fille Giulia Salvatori dans les colonnes de Nice Matin, elle qui devrait prochainement lancer un parfum baptisé Pancola, créé dans les locaux de Galimard à Grasse.

Ce jardin ouvert aux malades, à leurs accompagnants et à tous les autres se veut "un espace naturel non médicalisé de promenade et de stimulation sensorielle", où les senteurs, les essences et les effluves florales se mêlent aux images d'acteurs et d'actrices qui ont fait la renommée de Cannes et de son Festival (dont le coup d'envoi sera donné ce soir).

"Je ne voulais pas qu'on voie maman se détériorer, ça faisait mal, poursuit Giula Salvatori, fruit de l'amour entre Annie Girardot et Renato Salvatori. Il fallait la protéger. Elle-même se cachait car, en tant que femme, elle ne voulait pas qu'on la voie comme ça. Chaque cas est unique et il est important de garder de vrais lieux de vie pour les personnes atteintes de cette maladie. De continuer à les stimuler, qu'elles gardent le contact avec l'extérieur, ne se cachent pas. Si seulement ce qui est arrivé à maman peut servir."

Nommé en hommage à la grande comédienne sur une idée de l'association Trait d'union, le jardin Annie-Girardot a pour but de développer les relations entre les personnes atteintes de la maladie et leurs accompagnants, des proches, la plupart du temps. "L'idée du jardin est là. Mélanger tout le monde pour que les patients gardent une vie sociale, qu'il y ait une osmose. (...) Tant que j'ai pu garder maman à domicile, je l'ai fait. On sortait ensemble pour aller prendre une glace au troquet du coin. Il fallait que l'on garde nos instants à nous", conclut sa fille.

Un beau symbole, donc, pour rendre hommage à une femme au grand coeur, touchée, quinze ans durant, par cette terrible maladie.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire