• #buzzPeopleMag

Bal de la Rose 2014 : Karl Lagerfeld invite Malevitch pour la princesse Caroline

Retour vers le futur sur le Rocher, épisode 2. Après avoir transporté en 2013 la principauté de Monaco dans un glorieux passé en ressuscitant la nostalgie et la frénésie de la Belle Époque - un voyage dans le temps fabuleux baptisé Belle et Pop dont Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh ont profité pour révéler leur amour -, Karl Lagerfeld offrira une nouvelle révolution au Bal de la Rose en 2014.

Pour les 50 ans de la Fondation Princesse-Grace, qui seront dûment célébrés à cette occasion un an après les honneurs rendus dans les mêmes circonstances aux 150 ans de la SBM, on aurait pu prédire que les couleurs emblématiques de la principauté seraient à l'honneur. On aurait eu tort. À nouveau désigné par son amie la princesse Caroline de Hanovre comme chef d'orchestre du grand rendez-vous de printemps monégasque, le maître allemand de la maison Chanel, pour la troisième fois aux commandes après 2013 mais aussi 1999 (la soeur aînée d'Albert II était alors enceinte de sa fille Alexandra), fait un autre bond dans le temps de près d'un siècle, mais se dirige cette fois-ci vers la Russie et l'effervescence futuriste du constructivisme, courant impulsé au début du XXe siècle par Kazimir Malevitch.

Le 29 mars 2014, la somptueuse Salle des Étoiles du Sporting de Monte-Carlo se retrouvera propulsée dans un univers hérité de ces années 1910-1920 soviétiques, où l'élan avant-gardiste se projette dans une débauche de géométrie, d'abstraction et d'aplats de couleur. Nos confrères de Monaco-Matin ont déjà eu un aperçu de l'ambiance dans laquelle la famille princière et ses invités de marque évolueront alors : "Dans le hall, des paravents reprendront les dessins agrandis de l'invitation signée Lagerfeld. Au plafond de la Salle des Étoiles, une grande construction lumineuse jouera avec les codes du Constructivisme. Alors que des grandes figures géométriques et des aplats de couleur devraient parer les murs. Sur les tables, créées spécialement pour le dîner, des nappes et des serviettes-foulards en coton écru clair, imprimées de motifs de couleur sur lesquelles seront disposés des bouquets multicolores dans des contenants géométriques peints de couleurs en dégradé finaliseront cet hommage à Malevitch." Dépaysement garanti.

Le suspense demeure en revanche concernant la manière dont la princesse Caroline et ses proches entreprendront, d'un point de vue stylistique, ce périple, et les invités qui auront pour mission d'animer la soirée - parmi lesquels on retrouvera immanquablement un Stéphane Bern ravi d'administrer la traditionnelle tombola.

source :

A voir aussi

Anniversaire