• #buzzPeopleMag

Salma Hayek plonge dans l'univers d'un cinéaste déjanté !

Dernièrement vue dans Copains pour toujours, l'actrice mexicaine Salma Hayek revient au cinéma dans une comédie du réalisateur espagnol Alex De La Iglesia (Le Crime Farpait, Crimes à Oxford), La Chispa De La Vida, aux côtés du comique Jose Mota, selon Variety. La bomba latina, heureuse épouse de l'homme d'affaires François-Henri Pinault et mère de Valentina, va faire des étincelles dans le monde d'Iglesia ! On l'attend aussi drôle et pétillante que dans Wild Wild West, ou surprenante comme dans L'Assistant du vampire, dans lequel elle joue... une femme à barbe !

Avec un scénario signé Randy Feldman (Le Flic de San Francisco), La Chispa De La Vida d'Alex De La Iglesia s'annonce aussi drôle et sarcastique que les précédents films du réalisateur : "Un homme au chômage décide de profiter de sa paralysie soudaine, due à un empalement accidentel, pour sauver sa famille de la ruine." Le tournage commence fin janvier à Madrid.

Son style décalé et son goût prononcé pour l'humour noir n'ont pas manqué d'attirer l'attention du réalisateur de Talons Aiguilles, Pedro Almodovar (attendu avec La Peau que j'habite), alors producteur du premier long métrage du jeune réalisateur, Action Mutante, en 1992. Néanmoins, c'est son second long métrage, Le Jour de la Bête, qui révèle son talent.

Depuis, Alex de la Iglesia a fait son chemin. Son univers complètement délirant, à la frontière de l'irréalisme et du fantastique, l'impose comme un cinéaste tout à fait singulier. Du film d'épouvante à la comédie satirique, la filmographie du réalisateur compte une dizaine de longs métrages. On se souvient notamment du film d'aventures Perdita Durango (1997) porté par le couple halluciné Javier Bardem (Vicky Christina Barcelona, Biutiful) et Rosie Perez, ou du génial Mes Chers Voisins, primé au festival de Cognac 2001, thriller qui vire au fantastique avec la folle énergie de l'actrice fétiche d'Almodovar, Carmen Maura.

Mais c'est dans Le Crime Farpait que le délire psychotique totalement déjanté du réalisateur atteint son point culminant. Cette comédie noire aux personnages truculents fait l'unanimité au festival du film policier de Cognac en 2005 (Grand Prix et Prix Première).

Célébré par le Lion d'argent du meilleur réalisateur à la 67e Mostra de Venise pour Balada Triste de Trompeta, Alex de la Iglesia s'impose comme l'un des plus grands réalisateurs de la péninsule ibérique. Souhaitons à son prochain film, La Chispa De La Vida, autant de succès que ses précédents.

EPH

source :

A voir aussi

Anniversaire