chargement...
  • #buzzPeopleMag

Berlin 2013 : Zhang Ziyi lumineuse en cuir pour le président Wong Kar-wai

Film d'ouverture hors compétition de la 63e Berlinale, le très attendu The Grandmaster, dernier film de Wong Kar-wai, a ouvert en grande pompe l'un des principaux festivals internationaux. Sur le tapis rouge, après la présentation du jury que préside justement Wong Kar-wai (réalisateur d'In the mood for love et My Blueberry nights), un beau trio asiatique a lancé les festivités. Autour du cinéaste hongkongais de 54 ans, les deux acteurs principaux du film se sont prêtés avec brio au jeu du glamour. Tony Leung d'un côté, vedette du film, biopic sur Ip Man, maître légendaire de wing chun et futur mentor de Bruce Lee. Zhang Ziyi de l'autre, lumineuse actrice que l'on a pu admirer dans Tigre & Dragon ou encore Mémoires d'une geisha.

Sur le tapis rouge – en vérité bleu pour rester dans la tradition du festival qui existe depuis 1951 –, l'actrice chinoise de 33 ans est tout en beauté, irrésistiblement charmante. Vêtue d'une robe noire moulante sublimée par une ligne de cuir en son centre, Zhang Ziyi se prête avec séduction au jeu du photocall, avec un sourire radieux. Une ambiance qui contraste avec les démêlés politico-judiciaires de l'actrice suite aux révélations d'une institution de presse chinoise qui l'accuse d'avoir eu des relations tarifées avec un haut dirigeant chinois marié. Moyennant la rondelette somme de 10 millions de yuans (1,2 million d'euros), l'égérie chinoise aurait eu au moins dix relations sexuelles avec Bo Xilai entre 2007 et 2011. L'actrice, qui a démenti, était alors en couple avec le multimillionnaire israélien Aviv 'Vivi' Nevo, dont elle s'est séparée en 2010.

Bousculée par ces rumeurs et scandales qui ont touché la star chinoise pendant l'année 2012, Zhang Ziyi n'a pourtant rien perdu de sa superbe. L'actrice figure toujours parmi les vedettes asiatiques les plus belles au monde et le prouve avec style et élégance lors de ce tapis rouge d'ouverture à la Berlinale 2013

Pendant le festival, qui se déroulera du 7 au 17 février, 19 films seront en course pour l'Ours d'or. Parmi les favoris à la succession du film César doit mourir des frères Taviani se trouve le dernier long métrage de Jafar Panahi, Parde, que le cinéaste iranien assigné à résidence dans son appartement (théâtre de son documentaire Ceci n'est pas un film) a co-réalisé avec Kambozia Partovi (co-scénariste du Cercle, Lion d'or à Venise en 2000).

Alors que sont attendues dans la capitale allemande des stars hollywoodiennes telles que Nicolas Cage, Shia LaBeouf, Matt Damon ou encore Jude Law, les Français ne seront pas en reste. Catherine Deneuve (Elle s'en va, d'Emmanuelle Bercot), Juliette Binoche (Camille Claudel 1915, de Bruno Dumont) et Isabelle Huppert (La Religieuse, de Guillaume Nicloux) seront en compétition.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire