chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Bernadette Chirac et les infidélités de Jacques : "Je m'y suis faite"

Bernadette Chirac aurait pu ne jamais épouser celui qui a occupé la fonction de président de la République de 1995 à 2007. Jacques Chirac devait se marier avec une Américaine, une union que l'ancienne première dame a réussi à empêcher avec l'aide de sa belle-mère, Marie-Louise Chirac. Le couple qui s'est rencontré au début des années 50 à Sciences-Po s'est finalement marié en 1956, une histoire amoureuse marquée par les multiples infidélités de Jacques Chirac. Celles-ci sont évoquées sans détour dans le livre Bernadette Chirac, les secrets d'une conquête écrit par le journaliste Erwan L'Éléouet et publié aux éditions Fayard.

Il y est fait état, comme le rapporte Paris Match, d'une histoire remontant aux années 70, lorsque Jacques Chirac croise la route d'une journaliste du Figaro lors d'un déplacement en Corrèze réalisé en 1975. Son nom n'est pas cité par Paris Match mais par Gala : Jacqueline Chabridon, de neuf ans sa cadette. "La dégustation d'une tête de veau, dans un restaurant corrézien, va sceller les débuts d'une relation sentimentale qui s'installe dans la durée", apprend-on. Marié depuis bientôt vingt ans, Jacques Chirac "a des sentiments et des attentions qu'il n'a plus pour Bernadette. Il lui écrit des poèmes enflammés et, un soir d'été un peu frais, fait rouvrir la boutique Pierre Cardin du faubourg Saint-Honoré afin de lui acheter un pull."

Subir avec autant de dignité que possible

Preuve que cette liaison n'est pas une passade, l'ex-chef de l'État est allé jusqu'à louer un appartement pour vivre cette romance à l'abri des regards indiscrets. Mais pas ceux de Bernadette qui "se doute bien qu'il se passe quelque chose dans la vie de son mari". Sentant que tout va trop loin, la future première dame fait en sorte que cette histoire s'arrête, aidée de Marie-France Garaud, gaulliste historique et ex-conseillère de Georges Pompidou.

Pour autant, les infidélités de Jacques ne s'arrêtent pas là, des écarts que son épouse finit par accepter. "Au début, j'ai eu beaucoup de chagrin. Puis après, je m'y suis faite. Je me suis dit que c'était la règle et qu'il fallait la subir avec autant de dignité que possible", a-t-elle confié à Erwan L'Éléouet qui l'a rencontrée.

Claude Chirac, l'une des deux filles de l'ancien couple présidentiel, se souvient des tensions et des disputes que ses parents ne pouvaient cacher. "Je pense que ma mère n'a pas toujours été très heureuse. Parfois même, elle en a vraiment bavé. (...) Pour elle, c'était son mariage, son mari, ses enfants. Je crois qu'elle l'aimait tout simplement. (...) Elle est restée droite, elle n'a rien dit, elle n'a rien laissé paraître", a témoigné la cadette du clan, replongeant dans de douloureux souvenirs de famille.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire