chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Bernadette Chirac : Réapparition sans Jacques pour un hommage unique en leur nom

C'est une grande première dans notre pays. Vendredi 8 juin 2018, une voie a effectivement été inaugurée au nom de Jacques et Bernadette Chirac, un bel hommage auquel a assisté l'ex-première dame de France.

Cette dernière est ainsi réapparue à Brive-la-Gaillarde, sous-préfecture de la Corrèze qui était autrefois le fief de son époux, pour l'inauguration de l'avenue Jacques et Bernadette Chirac (auparavant avenue du président John Kennedy). Accompagnée de sa fille Claude, Bernadette Chirac (85 ans) est apparue en chaise roulante, élégamment apprêtée pour prononcer un rapide discours, émue et fière. "Vous savez combien nous sommes attachés à cette terre corrézienne qui est le berceau familial de Jacques. C'est dire son émotion lorsque je lui ai appris [la décision du conseil municipal de Brive]. (...) J'ai lu sur son visage, dans son regard, son sourire, un très grand bonheur", a-t-elle ajouté face à un public composé de quelque 200 personnes, dont le maire LR de Brive Frédéric Soulier.

Jacques Chirac "va le mieux possible"

Lors de cet événement, Claude Chirac a également donné des nouvelles rassurantes sur l'état de santé de son père absent, précisant que l'homme de 85 ans "va le mieux possible", près de deux ans après son hospitalisation pour une infection pulmonaire et alors que les dernières rumeurs se voulaient alarmistes. La conseillère en communication a par ailleurs confirmé que celui-ci était ravi d'avoir une avenue à son nom. "C'était évident sur son visage, on pouvait lire beaucoup de joie, et probablement aussi, beaucoup de fierté", a-t-elle insisté.

Outre cette nouvelle avenue, de rares lieux portent le nom de l'ex-chef de l'Etat, dont le musée du président Jacques Chirac à Sarran en Corrèze, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris et une voie Jacques Chirac à Guerlesquin dans le Finistère. "Ce qui me touche beaucoup, c'est accoler les deux prénoms, parce que si la Corrèze est la terre natale et familiale de mon père, c'est quand même la terre d'adoption de ma mère, qui des dizaines d'années durant (...) s'est beaucoup engagée auprès des Corréziens", a ajouté Claude Chirac. Entre 1979 et 2015, Bernadette Chirac avait été conseillère générale de la Corrèze.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire