chargement...
  • #buzzPeopleMag

Jacques et Bernadette Chirac : obligés de se séparer de leur chien... trop violent et devenu dangereux !

Rien n'est simple dans la vie politique, même pour les animaux à quatre pattes. Sumo, le chien de l'ancien couple présidentiel Jacques et Bernadette Chirac a dû être séparé de ses maîtres après avoir mordu une troisième fois l'ex-chef de l'Etat. Le quotidien Le Parisien a toutefois des éléments supplémentaires qui lèvent le voile sur ses agissements extrêmes...

Derrière cette violence que les anti-dépresseurs ne soignent pas, se cache une souffrance. Sumo, était un cadeau du petit-fils du couple Chirac, Martin, à sa grand'mère. Il a pris son nom de la passion pour le Japon de Jacques. Affectueux et joueur, il a tout de suite conquis le coeur de l'ancien locataire de l'Elysée. Dans le beau jardin, il courait avec ses compères, sa vie de premier chien de France était exquise.

Arrive le mois de mai 2007, le flambeau est donné à Nicolas Sarkozy, les Chirac se retirent quai Voltaire, dans un magnifique duplex prêté par la famille de l'ami Rafiq Hariri, l'homme politique libanais. Déchirement indiscutable pour tous, le déménagement n'est pas digéré par Sumo : "Il n'a pas supporté le départ de l'Elysée. Il était tout petit, il venait de naître et au bout d'un moment, dans cet appartement, il a eu le cafard. Alors il s'est mis à être agressif."

Cette troisième fois a été celle de trop. Le bichon a sauté sur l'ancien président un soir après dîner, il l'a mordu à l'estomac, jusqu'au sang. Là Bernadette a vraiment eu très peur, le chien était déchaîné.

Une triste fin ? Pas du tout, la petite boule de poils couleur neige est désormais dans une pension chez des amis dans une ferme de Seine-et-Marne. Ses maîtres prennent régulièrement de ses nouvelles : "Il est très heureux, avec d'autres chiens. Et depuis, il n'a jamais remordu."

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes dirait le Candide de Voltaire !

SY

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire