chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Beyoncé reforme Destiny's Child à Coachella et fait le show avec Jay Z

On ne l'appelle pas Queen Bey pour rien. Samedi 14 avril 2018, Beyoncé était la tête d'affiche de la deuxième soirée du festival de Coachella à Indio. Un événement très attendu par les fans de la star américaine, d'autant que ces derniers ont dû patienter un an avant de voir Bey jouer sur la scène du prestigieux festival californien. L'an dernier, l'artiste avait été contrainte d'annuler sa venue, craignant de ne pas être prête suite à la naissance de ses jumeaux. Et la patience des festivaliers a été récompensée, Beyoncé leur ayant servi sur un plateau un show qui va marquer les annales.

Sur scène, pendant près de deux heures, Beyoncé a revisité toute sa carrière, entamé son set de 28 titres par Crazy in Love. Charismatique (notamment dans sa tenue Balmain digne d'une Cléopâtre des temps modernes), sexy à souhait, remuante et imposante, Queen Bey a comblé de bonheur ses fans, chantant ses plus grands tubes (Formation, Flawless, Baby Boy, Drunk In Love ou encore Run The World) et invitant son amoureux Jay Z pour interpréter Déjà-Vu et sa soeur Solange pour Get Me Bodied.

Mais la soirée a pris un tournant on ne peut plus particulier lorsque Beyoncé a officialisé la reformation des Destiny's Child, en faisant monter sur scène ses deux copines d'enfance, Kelly Rowland et Michelle Williams. S'ensuivront trois morceaux (Lose My Breath, Say My Name et Soldier) pour marquer l'Histoire, devant des fans fous de joie.

Dans la foule, de nombreuses stars ont assisté au spectaculaire show de Beyoncé Knowles, de Kylie Jenner à Justin Bieber en passant par Hailey Baldwin, Ansel Elgort, Kate Bosworth, Kendall Jenner ou encore Ryan Phillippe.

On ne pouvait rêver mieux pour le grand retour sur scène de Beyoncé, laquelle se lancera ensuite dans une tournée mondiale (On The Run Tour II) aux côtés de Jay Z. Le couple se produira notamment au Stade de France à Saint-Denis le 14 juillet et à l'Allianz Arena de Nice le 17 juillet.

L'autre événement du jour à Coachella, tout aussi attendu, c'était la performance du Français Jean-Michel Jarre. Et le génie de la musique électronique a été à la hauteur de sa réputation, envoûtant critique et public, au sein duquel figurait notamment un fan plus célèbre que beaucoup d'autres, J.J. Abrams, créateur de séries cultes (Lost et Alias) et réalisateur du dernier épisode de la saga Star Wars.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire