chargement...
  • #buzzPeopleMag

Chienne de vie ! Le gardien de la Fondation Brigitte Bardot a obtenu gain de cause...

La Fondation Brigitte Bardot a été condamnée mardi par le juge des référés du tribunal de Grande Instance de Paris à rendre les clés de l'une de ses propriétés à Laurent Poli, 31 ans, le gardien de la Fondation — dont nous évoquions les difficultés rencontrées avec son employeur notre news en date du 6 février, et qui avait porté plainte pour séquestration et harcèlement.

Il a été ordonné à la Fondation Brigitte Bardot de remettre à Laurent Poli la clé du portail principal de la propriété de Bazoches-sur-Guyonne, dans les Yvelines, sous astreinte de 5 000 euros par jour de retard et ce pour une durée d'un mois renouvelable ainsi que le démantèlement de tout matériel de vidéosurveillance installé au-dessus de la maison du gardien.

Selon le tribunal, le changement des serrures constitue "un trouble manifestement illicite", tout comme les mesures de restrictions dans la liberté des allers et venues de la famille Poli. "Conformément au code du travail, Laurent Poli dispose d'un délai légal de protection de trois mois minimum."

 

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire