chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William

Enceinte de près de six mois (d'une petite fille ?) et plus rayonnante que jamais, rien ne semble plus pouvoir contrarier Kate Middleton, qui s'acquittait mardi 19 février 2013 d'une nouvelle mission publique en toute élégance, accompagnant le prince William lors d'une visite sur un site de Child Bereavement UK à Saunderton (Buckinghamshire), association dont il assume le patronage.

Après un début de grossesse compliqué, surmédiatisé et marqué par un séjour à l'hôpital en raison d'hyperémèse gravidique, puis des vacances dans les Caraïbes toujours pas à l'abri des téléobjectifs, qui ont espionné ses premières formes de grossesse, la duchesse de Cambridge enchaîne les engagements avec une régularité et un bien-être spectaculaires depuis la première apparition officielle de ses rondeurs, le 19 février dernier.

Alors que le secrétariat particulier du duc et de la duchesse a d'ores et déjà prédit que cette dernière serait ménagée dans les dernières semaines précédant son terme, prévu en juillet, la superbe Catherine, en dépit des petits tracas liés à sa grossesse, ne semble pas disposée à rester en retrait pour l'instant. Et loin de l'état de minceur quasi alarmant qu'elle affichait il y a bientôt deux ans au moment de son mariage avec le prince William, elle respirait mardi la sérénité, somptueuse dans un manteau de laine couleur crème de la marque britannique Goat, une robe abordable de chez TopShop (encore !) et ses jambes galbées moulées dans des collants sombres, à l'occasion d'une rencontre avec des membres de l'association Child Bereavement UK. A noter qu'elle était perchée sur de hauts talons (des LK Bennett, bien sûr), visiblement pas échaudée par son petit incident lors de la Saint-Patrick le week-end dernier...

Sous un beau soleil préfigurant le printemps imminent, la duchesse, âgée de 31 ans, Kate Middleton a été accueillie en héroïne à Saunderton, comme partout, submergée de peluches et de fleurs tandis que le prince William se plaignait de ne recevoir, lui, que des poignées de main fraîches. Les joues coquettement rosies par l'air, la duchesse, tout sourire, a demandé aux curieux massés pour la voir et la saluer s'ils avaient les mains froides, provoquant le trait d'humour du prince William. Après cette arrivée comme toujours sensationnelle, le duc et la duchesse de Cambridge ont rencontré des personnels de Child Bereavement UK, une association dédiée au soutien de familles subissant la perte d'un bébé et ou d'un enfant, à celui d'enfants confrontés à la mort d'un parent, ainsi qu'à la formation des professionnels (5 000 par an) pour faire face à ce type de situation critique. Kate, elle, continue de couver son bonheur à venir, la ou les main(s) toujours sur le ventre, à mesure que celui-ci prend de l'ampleur.

Dans le cadre de leur venue, William et Kate ont également été présentés à des familles ayant vécu ce genre de drame et apportant leur concours aux actions de l'organisme, dirigé par une amie intime de la regrettée Lady Di, Julia Samuel, laquelle ne tarit évidemment ni d'éloges ni de bons sentiments pour William. Après sa création en 1994, la princesse de Galles avait d'ailleurs apporté son soutien inopiné à Child Bereavement UK - un soutien que prolonge aujourd'hui son fils aîné William - tandis que son frère Harry entretient l'héritage philanthropique de leur mère en Afrique, via notamment son association Sentebale.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William

Enceinte de près de six mois (d'une petite fille ?) et plus rayonnante que jamais, rien ne semble plus pouvoir contrarier Kate Middleton, qui s'acquittait mardi 19 février 2013 d'une nouvelle mission publique en toute élégance, accompagnant le prince William lors d'une visite sur un site de Child Bereavement UK à Saunderton (Buckinghamshire), association dont il assume le patronage.

Après un début de grossesse compliqué, surmédiatisé et marqué par un séjour à l'hôpital en raison d'hyperémèse gravidique, puis des vacances dans les Caraïbes toujours pas à l'abri des téléobjectifs, qui ont espionné ses premières formes de grossesse, la duchesse de Cambridge enchaîne les engagements avec une régularité et un bien-être spectaculaires depuis la première apparition officielle de ses rondeurs, le 19 février dernier.

Alors que le secrétariat particulier du duc et de la duchesse a d'ores et déjà prédit que cette dernière serait ménagée dans les dernières semaines précédant son terme, prévu en juillet, la superbe Catherine, en dépit des petits tracas liés à sa grossesse, ne semble pas disposée à rester en retrait pour l'instant. Et loin de l'état de minceur quasi alarmant qu'elle affichait il y a bientôt deux ans au moment de son mariage avec le prince William, elle respirait mardi la sérénité, somptueuse dans un manteau de laine couleur crème de la marque britannique Goat, une robe abordable de chez TopShop (encore !) et ses jambes galbées moulées dans des collants sombres, à l'occasion d'une rencontre avec des membres de l'association Child Bereavement UK. A noter qu'elle était perchée sur de hauts talons (des LK Bennett, bien sûr), visiblement pas échaudée par son petit incident lors de la Saint-Patrick le week-end dernier...

Sous un beau soleil préfigurant le printemps imminent, la duchesse, âgée de 31 ans, Kate Middleton a été accueillie en héroïne à Saunderton, comme partout, submergée de peluches et de fleurs tandis que le prince William se plaignait de ne recevoir, lui, que des poignées de main fraîches. Les joues coquettement rosies par l'air, la duchesse, tout sourire, a demandé aux curieux massés pour la voir et la saluer s'ils avaient les mains froides, provoquant le trait d'humour du prince William. Après cette arrivée comme toujours sensationnelle, le duc et la duchesse de Cambridge ont rencontré des personnels de Child Bereavement UK, une association dédiée au soutien de familles subissant la perte d'un bébé et ou d'un enfant, à celui d'enfants confrontés à la mort d'un parent, ainsi qu'à la formation des professionnels (5 000 par an) pour faire face à ce type de situation critique. Kate, elle, continue de couver son bonheur à venir, la ou les main(s) toujours sur le ventre, à mesure que celui-ci prend de l'ampleur.

Dans le cadre de leur venue, William et Kate ont également été présentés à des familles ayant vécu ce genre de drame et apportant leur concours aux actions de l'organisme, dirigé par une amie intime de la regrettée Lady Di, Julia Samuel, laquelle ne tarit évidemment ni d'éloges ni de bons sentiments pour William. Après sa création en 1994, la princesse de Galles avait d'ailleurs apporté son soutien inopiné à Child Bereavement UK - un soutien que prolonge aujourd'hui son fils aîné William - tandis que son frère Harry entretient l'héritage philanthropique de leur mère en Afrique, via notamment son association Sentebale.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William

Enceinte de près de six mois (d'une petite fille ?) et plus rayonnante que jamais, rien ne semble plus pouvoir contrarier Kate Middleton, qui s'acquittait mardi 19 février 2013 d'une nouvelle mission publique en toute élégance, accompagnant le prince William lors d'une visite sur un site de Child Bereavement UK à Saunderton (Buckinghamshire), association dont il assume le patronage.

Après un début de grossesse compliqué, surmédiatisé et marqué par un séjour à l'hôpital en raison d'hyperémèse gravidique, puis des vacances dans les Caraïbes toujours pas à l'abri des téléobjectifs, qui ont espionné ses premières formes de grossesse, la duchesse de Cambridge enchaîne les engagements avec une régularité et un bien-être spectaculaires depuis la première apparition officielle de ses rondeurs, le 19 février dernier.

Alors que le secrétariat particulier du duc et de la duchesse a d'ores et déjà prédit que cette dernière serait ménagée dans les dernières semaines précédant son terme, prévu en juillet, la superbe Catherine, en dépit des petits tracas liés à sa grossesse, ne semble pas disposée à rester en retrait pour l'instant. Et loin de l'état de minceur quasi alarmant qu'elle affichait il y a bientôt deux ans au moment de son mariage avec le prince William, elle respirait mardi la sérénité, somptueuse dans un manteau de laine couleur crème de la marque britannique Goat, une robe abordable de chez TopShop (encore !) et ses jambes galbées moulées dans des collants sombres, à l'occasion d'une rencontre avec des membres de l'association Child Bereavement UK. A noter qu'elle était perchée sur de hauts talons (des LK Bennett, bien sûr), visiblement pas échaudée par son petit incident lors de la Saint-Patrick le week-end dernier...

Sous un beau soleil préfigurant le printemps imminent, la duchesse, âgée de 31 ans, Kate Middleton a été accueillie en héroïne à Saunderton, comme partout, submergée de peluches et de fleurs tandis que le prince William se plaignait de ne recevoir, lui, que des poignées de main fraîches. Les joues coquettement rosies par l'air, la duchesse, tout sourire, a demandé aux curieux massés pour la voir et la saluer s'ils avaient les mains froides, provoquant le trait d'humour du prince William. Après cette arrivée comme toujours sensationnelle, le duc et la duchesse de Cambridge ont rencontré des personnels de Child Bereavement UK, une association dédiée au soutien de familles subissant la perte d'un bébé et ou d'un enfant, à celui d'enfants confrontés à la mort d'un parent, ainsi qu'à la formation des professionnels (5 000 par an) pour faire face à ce type de situation critique. Kate, elle, continue de couver son bonheur à venir, la ou les main(s) toujours sur le ventre, à mesure que celui-ci prend de l'ampleur.

Dans le cadre de leur venue, William et Kate ont également été présentés à des familles ayant vécu ce genre de drame et apportant leur concours aux actions de l'organisme, dirigé par une amie intime de la regrettée Lady Di, Julia Samuel, laquelle ne tarit évidemment ni d'éloges ni de bons sentiments pour William. Après sa création en 1994, la princesse de Galles avait d'ailleurs apporté son soutien inopiné à Child Bereavement UK - un soutien que prolonge aujourd'hui son fils aîné William - tandis que son frère Harry entretient l'héritage philanthropique de leur mère en Afrique, via notamment son association Sentebale.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Kate Middleton : Radieuse, la crème des futures mamans en visite avec William

Enceinte de près de six mois (d'une petite fille ?) et plus rayonnante que jamais, rien ne semble plus pouvoir contrarier Kate Middleton, qui s'acquittait mardi 19 février 2013 d'une nouvelle mission publique en toute élégance, accompagnant le prince William lors d'une visite sur un site de Child Bereavement UK à Saunderton (Buckinghamshire), association dont il assume le patronage.

Après un début de grossesse compliqué, surmédiatisé et marqué par un séjour à l'hôpital en raison d'hyperémèse gravidique, puis des vacances dans les Caraïbes toujours pas à l'abri des téléobjectifs, qui ont espionné ses premières formes de grossesse, la duchesse de Cambridge enchaîne les engagements avec une régularité et un bien-être spectaculaires depuis la première apparition officielle de ses rondeurs, le 19 février dernier.

Alors que le secrétariat particulier du duc et de la duchesse a d'ores et déjà prédit que cette dernière serait ménagée dans les dernières semaines précédant son terme, prévu en juillet, la superbe Catherine, en dépit des petits tracas liés à sa grossesse, ne semble pas disposée à rester en retrait pour l'instant. Et loin de l'état de minceur quasi alarmant qu'elle affichait il y a bientôt deux ans au moment de son mariage avec le prince William, elle respirait mardi la sérénité, somptueuse dans un manteau de laine couleur crème de la marque britannique Goat, une robe abordable de chez TopShop (encore !) et ses jambes galbées moulées dans des collants sombres, à l'occasion d'une rencontre avec des membres de l'association Child Bereavement UK. A noter qu'elle était perchée sur de hauts talons (des LK Bennett, bien sûr), visiblement pas échaudée par son petit incident lors de la Saint-Patrick le week-end dernier...

Sous un beau soleil préfigurant le printemps imminent, la duchesse, âgée de 31 ans, Kate Middleton a été accueillie en héroïne à Saunderton, comme partout, submergée de peluches et de fleurs tandis que le prince William se plaignait de ne recevoir, lui, que des poignées de main fraîches. Les joues coquettement rosies par l'air, la duchesse, tout sourire, a demandé aux curieux massés pour la voir et la saluer s'ils avaient les mains froides, provoquant le trait d'humour du prince William. Après cette arrivée comme toujours sensationnelle, le duc et la duchesse de Cambridge ont rencontré des personnels de Child Bereavement UK, une association dédiée au soutien de familles subissant la perte d'un bébé et ou d'un enfant, à celui d'enfants confrontés à la mort d'un parent, ainsi qu'à la formation des professionnels (5 000 par an) pour faire face à ce type de situation critique. Kate, elle, continue de couver son bonheur à venir, la ou les main(s) toujours sur le ventre, à mesure que celui-ci prend de l'ampleur.

Dans le cadre de leur venue, William et Kate ont également été présentés à des familles ayant vécu ce genre de drame et apportant leur concours aux actions de l'organisme, dirigé par une amie intime de la regrettée Lady Di, Julia Samuel, laquelle ne tarit évidemment ni d'éloges ni de bons sentiments pour William. Après sa création en 1994, la princesse de Galles avait d'ailleurs apporté son soutien inopiné à Child Bereavement UK - un soutien que prolonge aujourd'hui son fils aîné William - tandis que son frère Harry entretient l'héritage philanthropique de leur mère en Afrique, via notamment son association Sentebale.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire