chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Kate Middleton et William : Le prince George ''harcelé'', ils sévissent !

Kate Middleton, affectée par un début de seconde grossesse compliqué, a beau être malade au point de devoir décommander à nouveau des engagements officiels, cela ne l'empêche pas, depuis son domicile de Kensington Palace, de taper du poing sur la table : la duchesse de Cambridge et son époux sont en colère, et prêts à saisir la justice !

Depuis la naissance de leur premier enfant, le prince George de Cambridge, en juillet 2013, le prince William et sa femme Catherine font en sorte de le protéger au maximum de l'appétit médiatique qui l'entoure. De fait, ses apparitions publiques officielles se résument pour l'heure à celles organisées dans le cadre de la tournée à l'étranger du duc et de la duchesse de Cambridge en Nouvelle-Zélande et en Australie en avril 2014. Sur le sol anglais, depuis sa sortie de la maternité et sa présentation à la presse (c'est-à-dire au monde), Georgie boy n'a pris part à aucune activité officielle - à moins de considérer comme telle son baptême, célébré en octobre 2013 au palais Saint James. Le public aura suivi à distance la première année de sa vie au travers de rares images diffusées par ses parents : toutes premières photos officielles en août 2013, photos du baptême en octobre de la même année, photo de famille aux fenêtres de Kensington Palace en mars 2014, et photos du premier anniversaire en juillet 2014, prises lors d'une sortie au Museum d'histoire naturelle de Londres, privatisé pour l'occasion.

Malgré les précautions drastiques prises par les jeunes parents et malgré le fair deal qui régit les relations de la famille royale britannique et de la presse depuis la mort accidentelle de la princesse Diana, les sorties du prince George au parc avec sa nourrice sont épiées par des photographes, et les clichés qui en découlent se trouvent régulièrement publiées par la presse anglaise et internationale. William et Kate ont décidé d'adresser un dernier avertissement suite au comportement trop intrusif d'un photographe en particulier, décidés à "faire cesser ce harcèlement" après que l'homme a été aperçu tout proche de leur garçonnet de 14 mois au cours d'une de ses promenades dans un parc du centre de Londres. Chroniqueur royal pour la BBC, Peter Hunt signale que le duc et la duchesse de Cambridge ont chargé leurs avocats d'obtenir l'assurance que ce comportement ne se reproduira pas : "Aucun parent ne supporterait de devoir se méfier de quelqu'un qui poursuivrait et harcèlerait son enfant et la personne qui s'en occupe. Si le duc et la duchesse ne reçoivent pas les garanties que ce comportement cessera, ils envisageront l'option d'une action légale." Apparemment, le photographe incriminé a déjà reçu plusieurs avertissements, depuis des années, et une énième mise en garde par les agents de protection royaux il y a quelques jours encore.

Au-delà des recours en justice, le prince William et son épouse, qui seraient prêts à embaucher une nounou professionnelle à plein temps pour les aider, auraient déjà trouvé une autre parade aux intrusions dans leur sphère privée : dès que Kate se sentira mieux, ils devraient emménager à Anmer Hall (Norfolk), dans une maison que la reine Elizabeth II a mise à leur disposition dans son fief royal de Sandringham, et dont ils ont supervisé cet été encore les importants travaux d'aménagement, y compris en matière de sécurité et d'intimité. Un havre de paix où le prince George et le futur bébé pourront s'épanouir au grand air et en toute liberté.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire