chargement...
  • #buzzPeopleMag

Felicity Huffman plaide coupable dans le scandale des admissions universitaires

Felicity Huffman plaide coupable dans le scandale des admissions universitaires

Felicity Huffman est prête à affronter les conséquences de ses actes.

Lundi après-midi, l'actrice d'Hollywood a officiellement plaidé coupable des chefs d'accusation de fraude postale et de services honnêtes presque deux mois après avoir été arrêtée dans le scandale des admissions universitaires.

Les photographes ont pris en photo l'ancienne star de Desperate Housewives arrivant au tribunal de Boston dans une robe grise avec un blazer noir. Elle tenait la main de son frère et est restée silencieuse quand les photographes lui ont posé des questions. 

Selon NBC News, l'accusation a recommandé une peine de quatre mois de prison. La condamnation doit être donnée le 13 septembre.

En avril, Felicity avait brisé le silence sur le scandale des admissions universitaires qui a fait les gros titres. Elle a "assumé la responsabilité" de ses actes et a assuré à ses fans que sa fille ignorait tout du comportement de sa mère.

"Je plaide coupable des chefs d'accusation lancés contre moi par le bureau du procureur. J'accepte ma culpabilité et c'est avec un profond regret et une grande honte de ce que j'ai fait que j'assume l'entière responsabilité de mes actes et accepterai les conséquences de ces actes", a partagé Felicity dans une déclaration. "J'ai honte de la souffrance que j'ai causée à ma fille, ma famille, mes amis, mes collègues et la communauté universitaire." 

Elle a continué : "Ma fille ne savait absolument rien de mes actes, et d'une façon profondément mauvaise et fourvoyée, je l'ai trahie. Cette transgression envers elle et le public, je la porterai le restant de mes jours. Mon désir d'aider ma fille n'est pas une excuse pour violer la loi ou me montrer malhonnête." 

Depuis le début du scandale, Felicity a effacé ses comptes de réseaux sociaux et fait de son mieux pour rester loin du feu des projecteurs.

Certains parents ont plaidé coupable dans le scandale, mais d'autres impliqués dans le dossier, y compris Lori Loughlin et son mari, Mossimo Giannulli, ont plaidé non coupables.

"Lori pense qu'elle n'est pas coupable et que n'importe quel parent aurait fait la même chose s'ils avaient été à sa place", avait dit une source à E! News. "Elle veut se battre pour ses filles. Elle n'ose pas imaginer ce qui se passerait si elle allait en prison." 

Selon les rumeurs, le scandale d'admissions universitaires pourrait impliquer plus de parents dans les mois à venir. En d'autres mots, cette histoire est loin d'être terminée. 

source :

Last News

Anniversaire