chargement...
  • #buzzPeopleMag

George Clooney frime à Venise, devant la superbe Evan Rachel Wood

Habitué du festival de Venise, la star américaine George Clooney a fait son show ce 31 août, date de l'ouverture de la 68e Mostra. L'acteur et cinéaste avait toutes les raisons d'être gonflé par une fierté glamour : sa nouvelle réalisation, Les Marches du pouvoir, fait l'ouverture de cette manifestation. Arrivé avec panache et accompagné de ses partenaires lors du photocall, il s'impose encore une fois avec style.

Après Confessions d'un homme dangereux, Good Night and Good Luck et Jeux de dupes, George Clooney est de retour avec une mise en scène qui nous plonge dans les méandres de la politique : Les Marches du pouvoir (The Ides of March). Ce long métrage raconte le parcours d'un communicant, idéaliste dans l'âme, qui doit faire face aux manipulations et aux coups tordus du camp rival du sien dans la course aux présidentielles.

Si George Clooney se trouve devant et derrière la caméra, il partage l'affiche avec le jeune comédien aux faux airs de James Dean, mais au véritable talent, Ryan Gosling. Ce dernier est absent, pris par le tournage de The Place Beyond the Pines à New York.

Les autres comédiens stars de ce long métrage sont toutefois bien présents, et avec classe : les formidables Paul Giamatti et Philip Seymour Hoffman d'un côté, et de l'autre, les épatantes Evan Rachel Wood et Marisa Tomei. Habillée en Dolce & Gabbana, la belle Evan fait mouche avec son look qui rappelle celui de Julie Andrews dans Victor, Victoria, tandis que Marisa a opté pour une création signée Preen.

Les premiers échos de ce long métrage, adapté de la pièce Farragut North de Beau Willimon, sont fort prometteurs pour George Clooney. La première projection de la matinée lui a valu de nombreux applaudissements. Lors de la conférence de presse, George Clooney dont l'engagement pour des causes humanitaires est bien connu a expliqué pourquoi il ne comptait pas se lancer dans la course aux présidentielles, à l'inverse du personnage qu'il incarne dans le film : "Il y a un type à la Maison blanche qui est bien plus beau et qui a plus de compassion pour n'importe qui. Je le sais. Pourquoi est-ce que quelqu'un d'autre devrait postuler à une telle fonction ? J'ai un boulot super sympa et je peux passer ma vie avec des gens séduisants", a-t-il ajouté avec humour, en reconnaissant cependant que le gouvernement actuel américain vivait un moment difficile. "Mais je suis optimiste. Le cynisme semble l'emporter sur l'idéalisme mais ça changera," précise-t-il.

Une chose est sûre, une fois le tapis rouge achevé, le beau George va retrouver ses amis, Cindy Crawford et son mari, pour une nuit entre amis et de folie sous les étoiles de Venise, peu tourmenté par sa séparation d'avec Elisabetta Canalis.

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire