chargement...
  • #buzzPeopleMag
 

Anne Sinclair et DSK : Retour sur 25 ans d'amour et d'épreuves

Anne Sinclair est l'invitée exceptionnelle de Laurent Delahousse ce mardi soir dans Un jour, un destin, sur France 2. La directrice éditoriale du Huffington Post français a accepté de répondre aux questions de son confrère, y compris sur l'affaire du Sofitel qui a mis fin aux ambitions présidentielles de Dominique Strauss-Kahn. Un long reportage retrace le destin hors norme d'Anne Sinclair, son enfance, sa belle carrière chez TF1, ses histoires d'amour. Il y a d'abord Ivan Levaï, son premier mari et le père de ses deux fils, puis DSK qu'elle accompagnera jusqu'au bout de son combat à New York. "Anne Sinclair fut une femme éperdument amoureuse", observe Laurent Delahousse. Ce numéro d'Un jour, un destin revient aussi sur cet amour hors norme, cet amour fou, entre une journaliste star et un homme politique.

Un coup de foudre

Quand Anne Sinclair rencontre Dominique Strauss-Kahn en 1988, il est député du Val d'Oise et commence à se faire remarquer. Elle est déjà une journaliste brillante et reconnue. Elle anime avec Jean-Marc Colombani Questions à domicile, qui proposait d'interviewer un homme politique depuis son domicile. Tout le monde s'accorde à dire, y compris les intéressés, qu'entre eux, c'est le coup de foudre. Ils entament une liaison discrète : elle est encore mariée à Ivan Levaï, lui a la regrettée Brigitte Guillemette, mère de sa fille Camille. Après leurs divorces respectifs, Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn se disent oui à la mairie du 16e arrondissement, le 26 novembre 1991.

Ils forment alors l'un des couples les plus populaires de la place de Paris. Pendant que Dominique Strauss-Kahn poursuit sa carrière politique, Anne Sinclair assoie son statut de star de l'info avec l'émission 7 sur 7. Mais en 1997, quand Lionel Jospin le nomme ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, Anne Sinclair s'efface. Elle prend alors la direction de la filiale Internet de TF1 avant de quitter le groupe en 2001 - et touchera d'ailleurs de somptueuses indemnités aux Prud'hommes. En 1999, l'affaire de la MNEF contraint Dominique Strauss-Kahn à quitter le gouvernement, mais la traversée du désert sera de courte durée. Réélu député du Val d'Oise dès 2001, il devient une figure de l'opposition et l'un des architectes du projet socialiste de 2007. Il est cependant battu par Ségolène Royal aux primaires, mais le nouveau président, Nicolas Sarkozy - un ami du couple Strauss-Kahn -, lui "offre" une place en or : le Fonds monétaire international.

Les nouveaux Kennedy

À Washinston le couple formé par Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn retrouve toute sa grandeur. On les surnomme les "nouveaux Kennedy" et le scandale Piroska Nagy - cette collaboratrice hongroise avec qui il a eu une liaison - n'entamera en rien leur amour et leur glamour. Glamour qui atteindra son paroxysme à l'occasion d'un reportage exclusif de Canal+ : on y voit DSK, en famille, dans la très belle cuisine de leur maison de Washington, préparer des steaks et parler à demi-mots de son avenir. C'était en mars 2011. On ne parle alors que de DSK, le sauveur de la gauche, le futur président de la République. C'était deux mois avant que n'éclate l'affaire du Sofitel.

"Dominique est un homme bien, honnête et droit. Je crois en lui plus que jamais. Notre couple est d'une solidité à toute épreuve. Nous sortirons de ce drame ensemble, dignes et droits, main dans la main", écrivait Anne Sinclair, quelques jours après l'arrestation le 14 mars 2011, dans un mail à Michel Taubmann, auteur du Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn (Éditions du Moment, 2011). À Laurent Delahousse, Anne Sinclair affirme qu'elle n'a jamais cru aux accusations de viol portées contre son ex-mari. La tempête new-yorkaise apaisée, après l'abandon des poursuites au pénal (le 23 août 2011), Anne Sinclair et DSK rentrent soulagés à Paris. Le volet civil de l'affaire prend fin en décembre 2012 après la signature d'un accord entre les deux parties.

À cette époque, le couple est déjà séparé. La rupture est confirmée durant l'été 2012. Ils font preuve d'une grande discrétion et reprennent le cours de leur vie. En février 2013, Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn finissent de mettre de l'ordre dans leur patrimoine devant un notaire. Le divorce est entériné le 21 mars 2013 devant le tribunal de grande instance de Paris. Une dernière signature pour la fin d'un couple mythique...

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire