chargement...
  • #buzzPeopleMag

Johnny Hallyday : Rebondissement au tribunal, orchestré par Laura et David

Pratiquement un mois après l'annonce de la contestation du dernier testament de Johnny Hallyday et le début d'une guerre médiatique sans pareille, ses aînés David Hallyday et Laura Smet avaient rendez-vous avec le clan de la veuve du Taulier et mère de ses deux dernières filles, Jade (13 ans) et Joy (9 ans), pour une audience technique au tribunal. Cependant, nouveau rebondissement : Le Parisien a appris que les avocats du fils de Johnny et Sylvie Vartan "allaient finalement demander le renvoi du dossier à une date ultérieure. Une requête qui sera examinée ce jeudi en début d'audience".

En effet, les avocats de David Hallyday, Carine Piccio et Jean-Pierre Douvier, vont demander un report de l'audience de ce jeudi 15 mars dans le dossier de l'héritage de son père Johnny, estimant avoir reçu trop tard les pièces fournies par les défenseurs de Laeticia Hallyday. Ces derniers vont certainement s'y opposer, mais tout porte à croire que l'audience sera bien reportée. "Son propre avocat, Ardavan Amir-Aslani, spécialiste en fusions et acquisitions, aura attendu la veille de l'audience pour déposer ses conclusions en défense, comme s'il hésitait, par cet acte, à valider la compétence de la justice française. Il s'y est résolu in extremis, au risque d'entraîner (volontairement ?) un report du procès, les autres parties ayant besoin de temps pour éplucher lesdites conclusions", lit-on également dans Libération.

Rappel des faits

Tout commence quand, après le décès du chanteur le 5 décembre, David et Laura apprennent qu'ils ne figurent pas sur le testament que leur père a rédigé en avril 2014. Ils s'estiment alors "déshérités" – sachant qu'ils ont reçu des donations du vivant de leur père – alors que l'icône lègue tout à Laeticia, qu'il a épousée vingt ans plus tôt. "Écoeurés, les deux aînés, assistés par Mes Ravanas, Sur et Temime, annoncent publiquement le 12 février qu'ils contestent ce testament devant la chambre civile en charge des successions du tribunal de grande instance de Nanterre", précise Le Parisien.

Si leurs avocats affirment que Johnny Hallyday n'a pas le droit de "se soumettre à une autre loi que celle de la France" pour exclure ses deux premiers enfants de l'héritage, le clan de Laeticia dévoile un autre testament datant de juillet 2014, rédigé aux États-Unis et qui annule les testaments antérieurs. Un testament qui dit la même chose que les précédents mais apporte la preuve des donations faites à David et Laura.

Chaque partie devait donc s'exprimer ce 15 mars, mais loin de là l'idée de régler le conflit. En effet, "le tribunal de Nanterre a été saisi en référé, c'est-à-dire en urgence, par David et Laura pour obtenir le gel du patrimoine de la star dans l'attente du règlement de la succession parti pour durer. L'assignation vise donc en premier chef Laeticia". Ainsi que sa société civile immobilière (SCI) qui gère une partie du patrimoine immobilier du rockeur et le label de l'interprète de Je te promets, Warner, pour obtenir un droit de regard sur l'ultime disque de leur père (qu'ils ont l'un et l'autre déjà partiellement entendus dans le bureau de leur père, en octobre, à Marnes-la-Coquette) et toutes les sociétés qui gèrent ses droits artistiques

La partie adverse de celle de Laeticia Hallyday tient à préciser une chose toutefois : "Jade et Joy sont également visées mais nous n'avons évidemment rien contre elles, précise-t-on dans l'entourage des deux premiers enfants du chanteur. C'est purement formel car nous sommes obligés d'assigner tous les héritiers."

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire