• #buzzPeopleMag

Emmanuelle Béart, amoureuse, évoque son compagnon Frédéric pour la 1ere fois

Daniel Auteuil, David Moreau, Michaël Cohen... Emmanuelle Béart a connu de grandes et belles histoires d'amour au cours de sa vie. De ses idylles, naîtront Nelly, en avril 1992, fille de Daniel Auteuil, ainsi que Yohann, né en 1996 de sa relation avec David Moreau, et Surifel, né en 2009, adopté avec son ex-mari Michael Cohen. À 52 ans, l'actrice d'Un amour interdit et de Manon des Sources est à nouveau amoureuse.

En mai dernier, Festival de Cannes, Emmanuelle Béart foulait un tapis rouge dont elle connaît les moindres recoins, au bras d'un nouvel homme. Frédéric, tel est son nom, est celui qui a fait battre le coeur de la jolie actrice depuis déjà quelques années. Sur les marches, l'icône française semble respirer le bonheur et son regard perdu dans celui de son amoureux ne laisse guère place au doute. Cinq mois plus tard, elle évoque cet homme pour la première fois au cours d'une longue interview accordée au magazine ELLE – dont elle fait la couverture.

"Il réalise des documentaires, dont l'un était consacré à la fin de la vie, confie l'actrice qui a perdu son papa, Guy Béart, il y a à peine un mois. On s'est croisés à l'époque où il le tournait : j'accompagnais ma grand-mère jusqu'à son dernier souffle. Quand j'ai vu le documentaire, je me suis dit qu'il avait tout compris, qu'il avait conscience de la finitude et de sa propre finitude." Elle en tombera éperdument amoureuse, et c'est épanouie qu'elle s'affiche désormais à ses côtés.

La comédienne dit vivre "mieux" le fait d'être amoureuse à 50 ans. "Avec ce corps qui se relâche un peu, enfin. Ça se relâche et je profite de ce relâchement. Je ne fais pas de sport, je passe par cette phase où ça s'apaise", confie la célèbre blonde, bien dans ses baskets. Elle surenchérit, sincère : "Il y a quelque chose qui ressemble plus à la vie qu'avant." Emmanuelle Béart avoue se lâcher davantage avec la certitude, qu'au fond, "le plaisir, c'est le plaisir de l'autre". "J'ai décidé de prendre mon pied. Comme à l'école quand on lève la main : ça y est, c'est mon tour !", conclut-elle.

Interview à retrouver en intégralité dans ELLE, hebdomadaire du 23 octobre 2015.

Christopher Ramoné

source :

A voir aussi

Anniversaire