chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Réunion de Miss à la Fashion Week de Paris

Vaimalama Chaves et Malika Ménard

Réunion de Miss à la Fashion Week de Paris

Sculpturale déesse entourée de stars hollywoodiennes

Laetitia Casta

Sculpturale déesse entourée de stars hollywoodiennes

En tête à tête avec Jade, "sa douceur, son monde"

Laeticia Hallyday

En tête à tête avec Jade, "sa douceur, son monde"

Henri d'Orléans s'est éteint

Mort du comte de Paris

Henri d'Orléans s'est éteint

Natalia Vodianova et Capucine Anav, modeuses nocturnes

Fashion Week

Natalia Vodianova et Capucine Anav, modeuses nocturnes

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Ses cheveux blancs apparents, toute une histoire !

Letizia d'Espagne

Ses cheveux blancs apparents, toute une histoire !

Brigitte et Emmanuel Macron inaugurent les nouveaux salons

L'Elysée, version 2019

Brigitte et Emmanuel Macron inaugurent les nouveaux salons

Réunion de Miss à la Fashion Week de Paris

Vaimalama Chaves et Malika Ménard

Réunion de Miss à la Fashion Week de Paris

Sculpturale déesse entourée de stars hollywoodiennes

Laetitia Casta

Sculpturale déesse entourée de stars hollywoodiennes

En tête à tête avec Jade, "sa douceur, son monde"

Laeticia Hallyday

En tête à tête avec Jade, "sa douceur, son monde"

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Elle s'offre une crinière pour faire la fête au Moulin Rouge !

Céline Dion

Elle s'offre une crinière pour faire la fête au Moulin Rouge !

Magistral, il est applaudi par sa chérie Isabelle Boulay

Éric Dupond-Moretti

Magistral, il est applaudi par sa chérie Isabelle Boulay

Du fuchsia au satin bleu : rencontre et dîner à l'Élysée

Brigitte Macron

Du fuchsia au satin bleu : rencontre et dîner à l'Élysée

Alice Taglioni, ravissante avec Anouchka Delon

Fashion Week

Alice Taglioni, ravissante avec Anouchka Delon

Premières photos de leur bébé au soleil

Stromae et Coralie Barbier

Premières photos de leur bébé au soleil

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Il s'est éteint auprès de son amour Macha Méril

Michel Legrand est mort

Il s'est éteint auprès de son amour Macha Méril

5 choses que vous ne saviez pas !

René-Charles a 18 ans

5 choses que vous ne saviez pas !

Magistral, il est applaudi par sa chérie Isabelle Boulay

Éric Dupond-Moretti

Magistral, il est applaudi par sa chérie Isabelle Boulay

Toutes les photos de sa folle soirée au Moulin Rouge !

Céline Dion

Toutes les photos de sa folle soirée au Moulin Rouge !

Du fuchsia au satin bleu : rencontre et dîner à l'Élysée

Brigitte Macron

Du fuchsia au satin bleu : rencontre et dîner à l'Élysée

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

"Oui il y a un autre homme dans ma vie mais..."

Céline Dion et Pepe Munoz

"Oui il y a un autre homme dans ma vie mais..."

Petite robe rouge pour une visite au palais

Brigitte Macron au Caire

Petite robe rouge pour une visite au palais

Marie-Claude Pietragalla se confie sur Julien Derouault, Lorenzaccio...

EXCLU - ITW

Marie-Claude Pietragalla se confie sur Julien Derouault, Lorenzaccio...

Des SMS révélés, le pilote de l'avion au coeur des interrogations

Emiliano Sala, un si cruel mystère

Des SMS révélés, le pilote de l'avion au coeur des interrogations

Avec Macha Méril, une histoire d'amour digne d'un film

Mort de Michel Legrand

Avec Macha Méril, une histoire d'amour digne d'un film

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

L'infinie tristesse de sa veuve Macha Méril

Obsèques de Michel Legrand

L'infinie tristesse de sa veuve Macha Méril

Manteau recyclé et ventre de plus en plus rond

Meghan Markle

Manteau recyclé et ventre de plus en plus rond

Look androgyne pour une chic séance shopping

Céline Dion

Look androgyne pour une chic séance shopping

"On a dit que j'avais plusieurs mecs"

EXCLU – Vaimalama Chaves et les rumeurs

"On a dit que j'avais plusieurs mecs"

Il dévoile l'historique Internet, drôle, de ses enfants

Jamel Debbouze

Il dévoile l'historique Internet, drôle, de ses enfants

Anniversaire

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange... | Buzz People Mag
chargement...
  • #buzzPeopleMag

Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc "ont divorcé" : la révélation qui dérange...

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Pas nécessairement, dans le monde de la royauté... Alors que la plupart des familles royales, du Royaume-Uni à la Jordanie et de l'Espagne à la Scandinavie, partagent avec le public les grands événements qui jalonnent la vie personnelle de ses membres (mariages, naissance, etc.), la famille royale marocaine tend au contraire à cultiver la discrétion. Et c'est avec surprise qu'on apprend que le mariage du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma, en apparence solide, pourrait être terminé...

L'hebdomadaire espagnol Hola! s'est chargé de jeter le pavé dans la mare royale : "Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l'ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!", a avancé la publication sur son site Internet le 21 mars 2018, soulignant au passage qu'il s'agissait du jour même où le couple, qui avait été uni le 21 mars 2002 à Rabat, aurait dû célébrer son 16e anniversaire de mariage. De cette union sont issus le prince héritier Moulay El Hassan, qui aura 15 ans le 8 mai prochain et assume déjà un nombre croissant de missions officielles (le grand et très élancé adolescent prenait part mardi dans la capitale marocaine à un dîner offert en l'honneur de François Hollande, en visite culturelle), et la princesse Lalla Khadija, qui a fêté le 28 février ses 11 ans.

Troublante disparition...

La revue ibérique souligne que la princesse Lalla Salma (née Bennani) avait disparu de la scène publique depuis avril 2017 et la visite officielle qu'elle avait faite à Cuba et Miami au côté du souverain marocain. Depuis, sa dernière - superbe - apparition publique sur le sol marocain avait eu lieu à l'occasion de l'inauguration du Musée Yves Saint Laurent à Marrakech, en octobre 2017, et, fait suffisamment remarquable pour être signalé, alors qu'elle prenait part quelques jours plus tard à une conférence de l'OMS en Uruguay, elle n'avait plus mené aucune action publique pour le compte de sa fondation contre le cancer, le plus notoire de ses combats philanthropiques - il lui a notamment valu le Tribute Award du Bal de la Riviera en 2016 et la médaille d'or de l'OMS en 2017. Elle ne se trouvait pas non plus au chevet de son époux le roi Mohammed VI lorsque celui-ci a été opéré fin février en France à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à la suite d'un "trouble du rythme cardiaque", quelques mois après une précédente intervention également pratiquée en France, en septembre 2017, pour une lésion bénigne à l'oeil. L'intervention chirurgicale passée, le palais royal avait communiqué des nouvelles assorties d'une photo du successeur du roi Hassan II entouré de toute sa famille : ses enfants Moulay El Hassan et Lalla Khadija, son frère le prince Moulay Rachid et ses soeurs les princesses Lalla Meryem, Lalla Asma et Lalla Hasna... mais pas de Lalla Salma. Une absence, difficile à expliquer, qui sautait aux yeux.

Et maintenant ?

Le roi Mohamed VI, qui règne depuis 1999 et fut le premier souverain marocain à donner à son épouse un titre royal (Son Altesse Royale la princesse Lalla Salma) et un rôle public, réagira-t-il à cette révélation de Hola!, alors qu'il poursuit actuellement sa convalescence (il a d'ailleurs été salué cette semaine par des compatriotes en plein Paris, dans le Marais et en voiture, comme l'a observé le site Le 360) ? Ou bien Lalla Salma, ingénieur en génie informatique de formation et régulièrement citée parmi les premières dames les plus stylées de la planète, réapparaîtra-t-elle pour clarifier la situation ? En attendant, Hola! se penche déjà sur ce à quoi pourrait désormais ressembler sa vie, entre éducation de ses enfants et retour dans l'ombre, et spécule sur le fait qu'elle va peut-être passer prochainement un peu de temps "en France, où elle a des amis, ou en Grèce, où elle possède une maison".

Du côté des médias d'information marocains en revanche, on a en tout cas accueilli cette nouvelle avec beaucoup de circonspection. Le portail Yabiladi se borne ainsi à parler de "rumeurs insistantes sur la famille royale marocaine", que le journaliste espagnol Ignacio Cembrero avait initiées suite à la fameuse photo du 26 février en s'interrogeant, s'appuyant aussi sur des rumeurs relayées par le site Le Crapouillot marocain : "Doit-on conclure que Lalla Salma ne fait plus partie de la famille royale ?", écrivait-il sur Facebook. Une question qui reste pour l'heure en suspens...

source :

Last News

Anniversaire