chargement...
  • #buzzPeopleMag

François Hollande, 'tendre' avec Valérie Trierweiler : Ils renouent le contact...

Et si l'histoire entre François Hollande et Valérie Trierweiler n'était pas véritablement terminée ? C'est ce que laisse entendre le Président qui voulait vivre ses vies (Ed. Fayard), un ouvrage événement signé Elise Karlin et auteure d'une longue enquête sur le fameux Gayetgate et la vie de l'ancien couple présidentiel. Trois mois après la fin de leur "vie commune", les deux ex auraient en effet repris contact, presque "comme avant"...

François Hollande "tendre et attentionné"

La vie sentimentale de François Hollande n'a donc pas fini de nous surprendre. Alors qu'il avait annoncé officiellement sa rupture avec Valérie Trierweiler le 25 janvier, après avoir été pris en flagrant délit d'adultère supposé avec Julie Gayet en couverture de Closer, le président n'aurait pas tout à fait tourné la page. Si le contact n'a "jamais été rompu" selon Elise Karlin, le ton a changé depuis le déplacement de François Hollande aux États-Unis en février. "Le ton, dit-on, est de nouveau tendre et attentionné de la part du chef de l'État", assure la journaliste de L'Express. Les amis de l'ancienne première dame en s'en amusent même, parlant d'un vrai "harcèlement" de la part du chef de l'État.

Mais alors, Valérie Trierweiler a-t-elle pardonné François Hollande ? Sont-ils prêts à revivre ensemble ? L'idée semblerait en tout cas traverser l'esprit du chef de l'État qui montrerait plusieurs signes que ses sentiments pour la journaliste de Paris Match, qu'il décrivait jadis comme la "femme de (sa) vie", sont toujours là. Le fils cadet de Valérie Trierweiler a ainsi été vu à l'Élysée pendant qu'elle était à l'île Maurice en février (il semblerait même qu'il y réside toujours...). Tandis qu'un mois plus tard, le président aurait invité l'ex-première dame dans un restaurant corse près de leur ancien domicile rue Cauchy et lui aurait offert des fleurs... Une attitude loin du "goujat" que voient désormais en lui certains Français, Sophie Marceau en tête, et qui témoignerait de sa volonté de se faire pardonner...

Il rêve d'une nouvelle "vie avec Valérie"

Car François Hollande semblerait à nouveau rêver d'une "vie avec Valérie" selon Elise Karlin. "Mais sans les ennuis, les tensions, les cris. Président le jour, seul ; heureux la nuit, avec elle", explique-t-elle. Reste désormais à savoir si Valérie Trierweiler, que l'on a vue tout sourire dans sa ville d'Angers pour Pâques, acceptera après l'humiliation publique qu'elle a essuyée. Celle qui durant son passage à l'Élysée a souvent montré son animosité envers Ségolène Royal en coulisses attendrait ainsi en échange une "réhabilitation publique" et un "retour en majesté".

La une de Closer a en effet marqué pour un bon moment Valérie Trierweiler. Même si, contrairement à ce qui a été dit et malgré son hospitalisation au moment de la sortie du magazine, l'ex-première dame n'aurait pas réagi violemment. Elle était "très calme" et n'a "pas eu de colère", a affirmé Elise Karlin au micro de Marc-Olivier Fogiel sur RTL. On se souvient également qu'elle n'a jamais publiquement pas blâmé François Hollande. Cependant, elle a bien refusé de cosigner le communiqué dégainé par le Président. La journaliste affirme que son état d'esprit était : "S'il me jette, qu'il l'assume". Il n'est pas question que quoi que ce soit se passe en commun ni qu'elle y participe, raconte Elise Karlin.

Elle avait même déclaré que "sans l'Élysée", le couple n'aurait peut-être pas rompu. De là à les imaginer retrouver une vie commune... Réponse dans les prochains mois.

Question : auprès de qui Elisa Karlin a-t-elle obtenu toutes ses informations ? On pourrait se laisser aller à imaginer que Valérie Trierweiler a trouvé dans la journaliste de L'Express une bonne amie...

Le Président qui voulait vivre ses vies, d'Elise Karlin aux éditions Fayard

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire