chargement...
  • #buzzPeopleMag

Le prince William : une vive émotion et... une curieuse reconversion !

Ce n'est pas nouveau : on fait faire au prince William à peu près tout et n'importe quoi, de l'autre côté de la Manche. En même temps, il suffit d'observer son père dans ses nombreuses obligations pour imaginer que son fils aîné, en sa qualité d'héritier au trône après lui (donc probable successeur à la reine Elizabeth II), n'est pas au bout de ses peines.

De la peine, justement, il en a eu, vendredi, à l'occasion de sa visite du National Memorial Arboretum de Lichfield, dans le Staffordshire, où de nombreux fans (beaucoup de jeunes, particulièrement) guettaient son passage. Présent en sa qualité de parrain du projet baptisé Future Foundations Appeal, qui consiste à faire du site d'Alrewas un des principaux lieux de mémoire au monde, le prince de 26 ans a eu besoin de quelques minutes de quiétude et de solitude pour se recueilllir, après avoir lu sur le mur des disparus les noms de son ancien chef de peloton à l'Académie Militaire Royale de Sandhurst, le major Alexis Roberts (tué en Afghanistan) et de l'officier Joanna Dyer, autre membre du peloton au sein duquel lui-même a fait ses classes, tombée près de Bassorah, en Irak.

Des moments intenses auxquels a succédé une visite d'un tout autre genre : pour fêter la 750 000e machine sortie des chaînes de montage de la société JBC, un des principaux manufacturiers d'engins de travaux publics du pays, le fiancé de la jolie Kate Middleton (la demande en mariage est-elle d'actualité, d'ailleurs ?) s'est essayé au maniement de... la pelleteuse. En intérieur, qui plus est.

Il semblerait qu'il n'y ait pas eu de dégâts. A moins que les services secrets aient étouffé l'affaire...

source :

Lire aussi...

Last News

Anniversaire