• #buzzPeopleMag

Melania Trump : 26 femmes accusent son mari de "contact sexuel non désiré"

Melania Trump : 26 femmes accusent son mari de

Il y a deux ans jour pour jour, le New Yorker publiait une enquête choc sur le producteur de cinéma Harvey Weinstein, qui allait lancer un mouvement de grande envergure aux États-Unis et à travers la planète. Cette année là naissait "Me too" (Balance ton porc, en français), visant à libérer la parole autour des agressions sexuelles. Dans ce contexte, ce sont maintenant 43 femmes qui accusent aujourd'hui un autre puissant de "comportement inapproprié".

26 des 43 femmes l'accusent de "contact sexuel non désiré"

Parmi elles, 26 femmes parlent de "contact sexuel non désiré". Il s'agit du président américain Donald Trump. Dans leur ouvrage "Les femmes du président : Donald Trump et la fabrication d’un prédateur", les journalistes Barry Levine et Monique El-Faizy disent avoir conduit 100 interview. Les extraits de l'une d'entre elles ont été publié par le magazine "Esquire".

Une certaine Karen Johnson y raconte qu'au début des années 2000, elle a été victime des agissements de l'homme d'affaires. Pendant une soirée du nouvel an à Mar-a-Lago, en Floride, elle se souvient : "Je marchais vers la salle de bain. J'ai été attrapée et tirée derrière une tapisserie, et c'était lui". Et d'ajouter : "Je suis grande, et en plus je portais des talons. Il est fort, il m'a forcée à l'embrasser".

A l'époque, raconte Karen Johnson, Donald Trump était déjà marié à Melania. Elle explique aussi : "J'avais tellement peur de lui, à cause de sa stature. Je ne sais même pas pourquoi. Je n'ai pas eu mon mot à dire". 

Et ce n'est pas la première fois que le président est ainsi pointé du doigt. Il y a 3 ans déjà, la journaliste Juliet Huddy avait elle aussi rapporté un baiser non consenti, qui s'était produit "en 2005 ou en 2006". En juin dernier, la journaliste Elizabeth Jean Carroll avait quant à elle parlé de viol, dans "une cabine d'essayage", au milieu des années 1990.

Donald Trump a toujours démenti ces accusations.

"Attrape-les par la chatte (sic)"

Pour rappel, en 2016, alors qu'il était en pleine campagne présidentielle, Donald Trump avait déjà été éclaboussé par un scandale. Une séquence tournée en 2005, en marge de l'émission Access Hollywood le montrait en train de vanter ses techniques de dragues. Il expliquait à l'animateur Billy Bush : "Je n'attends même pas. Et quand tu es une star, elles te laissent faire. Tu peux faire n'importe quoi. Attrape-les par la chatte (sic). Tu peux faire n'importe quoi".

>> A voir aussi : Donald Trump : Cette chanteuse française qui "l'accompagnait dans les préliminaires" !

F.A

source :

A voir aussi