• #buzzPeopleMag

Photos : à 16 ans, Stella Belmondo dégaine un décolleté osé !

Photos : à 16 ans, Stella Belmondo dégaine un décolleté osé !

La 27ème du bal des débutantes s'est déroulée ce samedi 30 novembre dans les salons du palace parisien Le Shangri-La. Un événement mondain très en vue, auquel a participé, Stella Belmondo. Stéphane Bern qui a été désigné pour ouvrir le Bal avec la fille de Jean-Paul Belmondo, présent parmi les invités. La jeune femme de 16 ans était vêtue d'une robe-sirène Chanel haute couture rose pâle qu'elle a pu faire admirer sur les notes du Beau Danube bleu, la valse viennoise de Johann Strauss. C'est ensuite au bras de son ami d'enfance et cavalier Gaspard Guérin, que la belle a de nouveau été entrainée sur la musique du film de Damien Chazelle, La la land. Dans cette soirée, on a aperçu les jumelles de Julio Iglesias et Miranda Riijnsburger, Cristina et Victoria Iglesias, Kayla Rockefeller, Jane Li, la fille de l'acteur Jet Li ou encore la Princesse Louise d’Orléans.

De rares confidences

Stella Belmondo est actuellement inscrite en première à l’EIB, l’École Internationale Bilingue. "Passionnée de lecture, d’histoire, de géographie et de politique, elle pourrait bien s’inscrire à Sciences Po", indiquaient nos confrères de Paris Match le mois dernier, auquel s'est confiée l'adolescente. Quid du milieu artistique ? "Je ne sais pas si je vais pouvoir y échapper, mais il est vrai que, dans notre famille, tout le monde exerce plus ou moins un métier artistique". Et de continuer : "Mes études passent avant tout"

Puis elle a évoqué sa famille.

"J'ai vécu comme une fille unique. Et en même temps, si nous nous réunissons de temps en temps, pour les anniversaires par exemple, des liens plus forts m'ont manqué", avait-elle indiqué vis-à-vis de son frère Paul (56 ans) et sa soeur Florence (59 ans) dont les enfants sont plus âgés qu'elle.

La fille de Natty Tardivel a évoqué le lourd poids de son héritage. "Je suis très fière de porter son nom, mais il n'est pas si facile à porter. Je déteste être réduite à ma lignée. C'est presque humiliant, je préférerais qu'on m'identifie pour mes mérites (...) Je suis très fière de mon nom. Mais il n’est pas si facile à porter. Je déteste être réduite à ma lignée. C’est presque humiliant, je préférerais qu’on m’identifie pour mes mérites".

Jb.
 
 

source :

A voir aussi

Anniversaire