• #buzzPeopleMag

Rachida Dati : ce texto coquin qui a mis François Fillon en mauvaise posture...

Rachida Dati : ce texto coquin qui a mis François Fillon en mauvaise posture...

Mercredi 6 novembre, Les Républicains ont décidé d'investir, Rachida Dati pour les élections municipales de mars 2020 de Paris, a-t-il été indiqué dans un communiqué du groupe politique de droite. La maire du 7e arrondissement a été préférée par la commission nationale d'investiture du parti à Marie-Claire Carrère-Gée, élue du 14e arrondissement. Elle fera notamment face à la maire sortante, Anne Hidalgo avec un slogan : "Engagés pour changer Paris". Cette nouvelle a donné l'occasion à l'Express de déterrer une vieille anecdote sur l'ex-ministre.

Comment mettre le Premier Ministre dans l'embarras

L'histoire remonte à 2007. Celle qui fut Garde des Sceaux sous Nicolas Sarkozy, déjeunait avec le président de la République, le chanteur ibérique, Julio Iglesias, Rama Yade et François Fillon, au Bristol, à Paris. Lors de ce repas, elle a été piquée par l'envie de faire une blague au Premier Ministre en prenant son téléphone... Une fois le smartphone en main, la femme politique a envoyé un message coquin à l'une des amies de François Fillon en se faisant passer pour lui. Quelques instants plus tard, l'ex-candidat à la présidentielle s'est rendu compte du poteau rose. Mal à l'aise, il a finalement appelé son amie pour s'excuser et lui expliquer qu'il était innocent dans cette affaire. "Tu comprends, c’est la garde des Sceaux qui a fait ça...", aurait-il dit.

Des relations plus tendues

Si Rachida Dati avait pu se permettre ce trait d'humour, leur relation s'est détériorée au fil du temps. En 2014, elle lâchait une série de tweets le taclant : "L'habit ne fait pas le moine. Que François Fillon soit transparent sur ses frais, ses collaborateurs et Force républicaine", "Mais la théorie de la bonne apparence dont se sert allègrement François Fillon n'autorise pas tout, y compris des méthodes de voyous !", "Ce n'est pas de ma faute ni celle de quiconque si François Fillon a accepté d'être humilié pendant 5 ans par Nicolas Sarkozy !". Puis lors de la révélation des emplois fictifs incriminant Penelope Fillon par le Canard Enchaîné en 2017, la maire du 7ème arrondissement avait confié : "Fillon, il a le fric honteux ! On le fout sous le matelas, puis on s’achète une veste à 6 000 euros, mais on enlève le logo… Fillon, il n’aime pas les gens, il aime le Rotary Club".

Bref les temps changent...

À voir également : Rachida Dati : "indigne" lors de l'hommage rendu à Jacques Chirac !

jb.

source :

A voir aussi