chargement...
  • #buzzPeopleMag

Catherine Allégret16 Avril 1946 / France

Catherine Allégret

Catherine Allégret appartient à cette tradition d'actrices françaises caractérisées par leur spontanéité et leur jeu tranchant et "nature".
Fille de l'actrice Simone Signoret et du réalisateur Yves Allégret, Catherine Allégret, née le 16 avril 1946 à Neuilly-sur-Seine, est élevée par Yves Montand dès 1949, lorsque sa mère se sépare de son époux. Un entourage bien propice à susciter des vocations... et cela ne rate pas : après un passage au cours Simon, elle rejoint rapidement le Théâtre de l'Atelier sous la direction d'André Barsacq, et fait bientôt ses débuts dans Ce soir on improvise, de Luigi Pirandello (une véritable école du jeu théâtral).
Catherine Allégret ne tarde pas à s'imposer au cinéma : après y avoir fait ses premiers pas en 1965 dans Lady L de Peter Ustinov, elle enchaîne les tournages avec les plus grands de l'époque : Compartiments tueurs de Costa-Gavras, Tout peut arriver et Le Hasard et la violence de Philippe Labro, Smic, Smac, Smoc et L'Aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch, Vincent, François, Paul et les autres de Claude Sautet, et Le Dernier Tango à Paris de Benardo Bertolucci.
Si, à partir des années 1980, Catherine Allégret se fait plus rare, elle continue toutefois à se tailler une place de choix dans le paysage audiovisuel français : dans la peau de Ginou, la tenancière du café-restaurant de la télésérie Navarro, où Roger Hanin a ses habitudes, elle nourrit son image de femme à la fois gouailleuse et maternelle. Un personnage plein de naturel, tendrement impertinent et particulièrement attachant.
En 2004, Catherine Allégret fait son retour sur grand écran en se mêlant à la distribution de la comédie enlevée Mariages (avec, entre autres, Jean Dujardin et Mathilde Seigner). Mais c'est surtout, en 2007, son interprétation de la grand-mère Louise dans le très remarqué La Môme d'Olivier Dahan (le biopic sur Edith Piaf merveilleusement porté par Marion Cotillard) qui la remet sous les feux de la rampe et la rappelle au bon souvenir du grand public.
Personnalité aussi discrète que directe, Catherine Allégret a également publié plusieurs ouvrages : L'Entre deux mères, Au nom du père et Un monde à l'envers. Dans ce dernier, elle aborde sa relation avec son beau-père Yves Montand, et évoque notamment les attouchements qu'elle a subis de sa part.
Catherine Allégret a été mariée au comédien (lui aussi charismatique) Jean-Pierre Castaldi. Tous deux sont les parents du présentateur télé Benjamin Castaldi, né le 28 mars 1970.
Le goût du théâtre ne l'a jamais quittée, et elle est remontée sur les planches en 2008 pour Les Demoiselles d'Avignon. Avec toujours... la même allégresse !

 

Filmographie :
2006 : La Môme, d'Olivier Dahan
2004 : Mariages !, de Valérie Guignabodet
1989 : L'Orchestre rouge, de Jacques Rouffio
1982 : Josepha, de Christopher Frank
1982 : Le Braconnier de Dieu, de Jean-Pierre Darras
1981 : Chanel solitaire, de George Kaczender
1981 : Une robe noire pour un tueur, de José Giovanni
1976 : La Course à l'échalote, de Claude Zidi
1974 : Le Hasard et la violence, de Philippe Labro
1974 : Vincent, François, Paul et les autres, de Claude Sautet
1973 : Les Granges brûlées, de Jean Chapot
1972 : Les Volets clos, de Jean-Claude Brialy
1972 : L'aventure c'est l'aventure, de Claude Lelouch
1972 : Le Dernier Tango à Paris, de Bernardo Bertolucci
1971 : Smic, Smac, Smoc, de Claude Lelouch
1971 : Papa les p'tits bateaux, de Nelly Kaplan
1971 : Ça n'arrive qu'aux autres, de Nadine Trintignant
1970 : Élise ou la Vraie Vie, de Michel Drach
1969 : Le Temps de vivre, de Bernard Paul
1969 : Tout peut arriver, de Philippe Labro
1967 : À tout casser, de John Berry
1965 : Compartiment tueurs, de Costa-Gavras

 

Bibliographie :
2004 : Un monde à l'envers (Le Livre de Poche)
1998 : Au nom du père (Stock)
1997 : L'Entre deux mères (Stock)
1994 : Les Souvenirs et les regrets aussi... (Éditions Fixot)


Théâtre :
2008 : Les Demoiselles d'Avignon

source :

Last News