• #buzzPeopleMag

François Cluzet21 Septembre 1955 / France

François Cluzet

François Cluzet est né le 21 septembre 1955 à Paris. Fils de commerçants, il décide d'abandonner ses études alors qu'il est en première au lycée Stanislas. Son rêve est de devenir acteur. Il s'inscrit plein d'enthousiasme au cours Simon puis à ceux des écoles Cochet et Périmony. Il commence par tâter du théâtre et se fait remarquer en 1980 par la réalisatrice Diane Kurys qui lui offre son premier rôle au cinéma dans le film post-soixante huitard, Cocktail Molotov. Toujours en 1980, il signe sa première collaboration avec Claude Chabrol dans le Cheval d'Orgueil. En 1983, sa cote de popularité prend de l'importance avec l'Eté meurtrier et Vive la sociale. Ces deux films lui valent deux nominations aux César. Suivent des succès en salles comme Association de malfaiteurs ou Force majeure, dans lesquels il crève l'écran sans toutefois occuper le haut de l'affiche. En 1994, il accomplit sa meilleure prestation d'acteur en incarnant un mari jaloux dans L'Enfer de Chabrol. Comédien atypique, homme mystérieux, Cluzet échappe à toutes les modes, à tous les styles.

En 2006, après 25 ans de carrière, il connaît son premier succès populaire dans un premier rôle : sa prestation dans Ne le dis à personne, de Guillaume Canet, lui vaut enfin le César du meilleur acteur.

Cinq ans après, François Cluzet connaît de nouveau la gloire avec le film Intouchables, d'Olivier Nakache et Eric Toledano. Le long métrage, adaptation cinématographique de l'amitié entre le riche et tétraplégique Philippe Pozzo di Borgo et son aide-soignant Abdel Yasmin Sellou (joué par Omar Sy), remporte un franc succès et fait presque l'unanimité. La comédie a ainsi franchi le cap des dix-huit millions d'entrées, dépassant ainsi le record de La Grande Vadrouille, avec Bourvil et Louis de Funès.

François Cluzet est le père de 4 enfants : Blanche, née en 1984, Paul, né en 1993 dont la maman est la défunte Marie Trintignant, et enfin Joseph et Marguerite, qu'il a eus avec la comédienne Valérie Bonneton.

 

Filmographie :

2012 : La Femme trophée de François Cluzet
2012 : Humpday d'Yvan Attal
2011 : Intouchables d'Eric Toledano et Olivier Nakache
2011 : L'Art d'aimer d'Emmanuel Mouret
2011 : Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine
2010 : Les petits mouchoies de Guillaume Canet
2010 : Blanc comme neige de Christophe Blanc
2009 : Le dernier pour la route de Philippe Godeau
2009 : A l'origine de Xavier Giannoli
2008 : Paris, de Cédric Klapisch
2007 : Ma Place au soleil, de Eric de Montalier
2007 : La Vérité ou presque, de Sam Karmann
2006 : Quatre étoiles, de Christian Vincent
2006 : Ne le dis à personne, de Guillaume Canet
2004 : La Cloche a sonné, de Bruno Herbulot
2003 : Quand je vois le soleil, de Jacques Cortal
2003 : Je suis un assassin, de Thomas Vincent
2002 : Mon accident, de Christian Vincent
2002 : Mais qui a tué Pamela Rose ?, d'Éric Lartigau
2002 : La Famille Guérin, série télévisée
2002 : Janis et John, de Samuel Benchetrit
2002 : France boutique, de Tonie Marshall
2001 : L'Adversaire, de Nicole Garcia
1998 : L'Examen de minuit, de Danièle Dubroux
1998 : Fin août, début septembre, d'Olivier Assayas
1998 : Dolce Farniente, de Nae Caranfil
1997 : Rien ne va plus, de Claude Chabrol
1997 : Le Déménagement, d'Olivier Doran
1997 : La Voie est libre, de Stéphane Clavier
1996 : Le Silence de Rak, de Christophe Loizillon
1996 : Enfants de salaud, de Tonie Marshall
1995 : Les Apprentis, de Pierre Salvadori
1995 : Le Hussard sur le toit, de Jean-Paul Rappeneau
1995 : French Kiss, de Lawrence Kasdan
1995 : Dialogue au sommet, de Xavier Giannoli
1994 : Prêt-à-porter, de Robert Altman
1994 : Le Vent du Wyoming, de André Forcier
1994 : L'Enfer, de Claude Chabrol
1992 : Sexes faibles, de Serge Meynard
1992 : L'Instinct de l'ange, de Richard Dembo
1991 : À demain, de Didier Martiny
1989 : Un tour de manège, de Pierre Pradinas
1989 : Trop belle pour toi, de Bertrand Blier
1989 : La Révolution française, de Robert Enrico
1988 : Une affaire de femmes, de Claude Chabrol
1988 : Force majeure, de Pierre Jolivet
1988 : Deux, de Claude Zidi
1988 : Chocolat, de Claire Denis
1987 : Jaune revolver, d'Olivier Langlois
1987 : Association de malfaiteurs , de Claude Zidi
1985 : Rue du départ, de Tony Gatlif
1985 : États d'âme, de Jacques Fansten
1985 : Elsa, Elsa, de Didier Haudepin
1985 : Autour de minuit ('Round Midnight), de Bertrand Tavernier
1984 : Les Enragés, de Pierre-William Glenn
1983 : Vive la sociale !, de Gérard Mordillat
1983 : L'Été meurtrier, de Jean Becker
1982 : Les Fantômes du chapelier, de Claude Chabrol
1982 : Coup de foudre, de Diane Kurys
1980 : Le Cheval d'orgueil, de Claude Chabrol
1979 : Cocktail Molotov, de Diane Kurys

Télévision :

1988 : Sueurs froides : À la mémoire d'un ange de Claire Devers

Récompenses :
2007 : César du meilleur acteur pour Ne le dis à personne
2002 : Nomination au César du meilleur second rôle masculin pour L'Adversaire
1995 : Nomination au César du meilleur acteur pour Les Apprentis
1989 : Nomination au César du meilleur second rôle masculin pour Trop belle pour toi
1988 : Nomination au César du meilleur second rôle masculin pour Force majeure
1983 : Nomination au César du meilleur second rôle masculin pour L'Été meurtrier

 

 

 

source :

A voir aussi

Anniversaire