chargement...
  • #buzzPeopleMag

Mary J. Blige11 Janvier 1971 / Etats-Unis

Mary J. Blige

Mary J. Blige est incontestablement l'une des figures emblématiques du r'n'b en général et du r'n'b américain en particulier. Mais le parcours ne fut pas évident pour la Diva que certains comparent à Aretha Francklin ou Billie Hollyday et qui incarne encore aujourd'hui une facette du fameux American Dream...

Née le 11 janvier 1971 dans le Bronx (New-York, USA), Mary Jane Blige est la fille d'une infirmière et d'un musicien de jazz. Ce dernier quittant le foyer alors qu'elle n'est âgée que de 4 ans, c'est donc sa mère, Cora, qui les élève ses soeurs (Latonya et Jonquell), son frère (Bruce Miller) et elle. L'enfance se passe plutôt calmement jusqu'à ce que la famille déménage à Yonkers, dans une cité dangereuse. Un quartier qui la rapprochera de Dieu, dans un premier temps (Mary est leader dans la chorale de son église) et des drogues douces dans un second temps. Un comportement probablement lié à un traumatisme dans son enfance. Une anecdote qu'elle n'a révélée que récemment à la prêtresse télévisuelle, Oprah Winfrey : Mary Jane a été abusée sexuellement par un ami de la famille lorsqu'elle était enfant...

Si Mary Jane se fait remarquer dès l'âge de 7 ans en gagnant un concours de chant, en interprétant Respect d'Aretha Francklin, sa carrière ne commence réellement qu'en 1988. Alors âgée d'à peine 17 ans, elle enregistre une reprise d'Anita Baker, qui arrive entre les mains du Président de la maison de disque Uptown Records, qui la signe.

Après quelques apparitions dans des clips et quelques participations ponctuelles avec des artistes comme Puff Daddy, elle sort son premier album en 1992, What's the 411 ? dont les deux premiers singles (You Remind Me et The Real Love) sont certifiés disques d'or.

A l'époque de la sortie de son deuxième album My Life (que Puff Daddy a partiellement produit), Mary Jane a une vie personnelle compliquée dont les principaux ingrédients sont : la drogue, l'alcool, une dépression nerveuse et une histoire d'amour malsaine avec K-Ci (du groupe K-Ci & Jojo). Malgré ses difficultés personnelles, le talent de Miss Blige n'est pas remis en cause par la profession, puisqu'elle travaille avec d'autres grands noms comme MethodMan, Faith Evans ou encore Babyface. Quelques mois après, début 1996, elle remporte même son premier Grammy Award.

L'année d'après, en 1997, c'est la sortie de son troisième album Share My World qui coïncide avec la volonté de l'artiste de mener une vie plus saine, loin des problèmes de coeur (elle s'est séparée de K-Ci) , et autres dépendances. Le quatrième album, Mary, sort en 1999 et semble l'opus de la consécration par ses pairs. Ce disque regorge de duos avec des stars mondialement reconnues : d'Elton John à George Michael en passant par l'incontournable Aretha Franklin, Lauryn Hill ou Eric Clapton. Si certains singles se démarquent, le style de Mary J. l'éloigne des dancefloors. Côté vie privée, la Diva a une vie plus tranquille et roucoule avec Martin Kendu Iaacs, dès 2000.

C'est sa coopération avec le génie Dr Dre qui remédiera à son éloignement des sons dansants en 2001 avec l'album No More Drama. Le premier single qui en est extrait est le tube Family Affair, une chanson qui fait un tel carton qu'il restera plus d'un mois en tête des charts. Et Mary arrive enfin à séduire le public des discothèques avec ce son enivrant.

Mais la chanteuse aux quatre octaves dans la voix ne se contente pas de ses propres succès et participe à des titres plus intimistes comme le bouleversant Why ? en duo avec Will Smith, qui se veut un virulent réquisitoire contre les violences mondiales et notamment les attentats du 11 septembre.

Quelques mois après, Blige reçoit son deuxième Grammy : elle est un pilier du domaine hip-hop. L'euphorie suscitée par cette seconde distinction sera de courte durée puisque son sixième album Love & Life (2003) est un peu décevant par rapport à ses succès précédents et ce, malgré le tube Love @ first sight. L'année 2003 se termine néanmoins en beauté puisqu'elle épouse le 24 décembre, en toute intimité, son compagnon Isaacs. En 2005, elle sort The Breakthrough, suivi d'un greatest hits et enfin Growing Pains, sorti en 2007. Parallèlement à cet album, elle remporte un troisième Grammy grâce à son duo avec Chaka Khan.

Aujourd'hui, Mary J. Blige est donc heureuse en couple et en famille puisqu'elle est la belle-mère des trois enfants de son époux. Dans l'attente d'un prochain opus, Mary J. Blige s'est associée au "plus grand rappeur vivant", Lil Wayne pour le single Just Fine, sorti en février 2009.


Discographie :
2007 : Growing Pains
2006 : Reflections (un greatest hits)
2005 : The Breakthrough
2003 : Love & Life
2001 : No More Drama
1999 : Mary
1997 : Share My World
1994 : My Life
1992 : Whats' the 411 ?

source :

Last News

Anniversaire