chargement...
  • #buzzPeopleMag

Mireille Darc15 Mai 1938 / France

Mireille Darc

Certaines histoires de stars sont accidentées, d'autres moins. Le parcours de Mireille Darc (née Mireille Aigroz), en l'occurrence, ressemble à une success story méritée et poussée par d'invisibles vents favorables.
Née à Toulon le 15 mai 1938 dans une famille qui compte déjà deux garçons, cette fille d'un horticulteur d'origine suisse (dont elle découvre, en 2007, qu'il n'était pas son vrai géniteur. Ce dernier s'appelait Edmond, était marin sur le bateau Amiral-Charner et était mort en Indochine lors de la Seconde Guerre mondiale) et d'une mère épicière a tôt fait de savoir ce qu'elle veut faire de sa vie : elle veut devenir comédienne. Elle entre donc tout naturellement au Conservatoire d'art dramatique de sa ville natale, où elle décroche le prix d'excellence l'année de son bac.
En 1959, Mireille Darc monte à Paris pour réaliser son ambition. Après seulement quelques mois de petits boulots et de mannequinat, elle décroche le rôle principal de La Grande Brétèche de Claude Barma. Dès 1960, c'est le cinéma qui lui fait les yeux doux, et la révèle au grand public dans Les Distractions de Jacques Dupont.
Comme souvent dans les carrières exceptionnelles, une rencontre s'avère plus importante que d'autres : c'est le cinéaste Georges Lautner qui sera son pygmalion, la dirigeant dans treize films et faisant d'elle une star. Galia, réalisé en 1965, marque le véritable début de sa carrière et de sa gloire. Au total, Mireille Darc cumulera une trentaine de films à son actif. Le tournage de La Grande sauterelle en 1966 lui vaudra ce surnom.
Peu après avoir tourné pour [people=Jean-Luc Godard]Godard[/people], en 1968, sur le tournage de Jeff, de Jean Herman, Mireille Darc fait la connaissance d'Alain Delon : ils partageront quinze années de vie commune, et se retrouveront régulièrement à l'écran (L'Homme pressé, Mort d'un pourri, Les Seins de glace, Borsalino), à la télé (Franck Riva, en 2003) ou sur les planches (Sur la route de Madison, en 2007), même après leur divorce.
Dans les années 1970, Mireille Darc tourne à un rythme élevé, pour et aux côtés des plus grands (Deray, Molinaro, Lautner, Pirès) : sa participation aux deux volets du Grand Blond avec Pierre Richard en font une héroïne sexy populaire. Durant la décennie suivante, elle prend du recul par rapport au 7e art pour se consacrer à la photographie, à la télévision et au théâtre.
Malheureusement, ce bel élan est contrarié et Mireille Darc doit traverser des années noires : un très grave accident de voiture, une opération à cœur ouvert, sa séparation d'avec Delon, ...
la fin des années 1980, que sa carrière s'oriente vers la réalisation (avec La Barbare) et les problématiques médico-sociales (elle signe des reportages pour Envoyé spécial ou Des racines et des ailes, portant notamment sur les greffes d'organes, les prostituées, les malades du cancer, etc.), elle perd le second amour de sa vie, le journaliste et écrivain Pierre Barret, qui décède tragiquement. En 1996, elle rencontre l'architecte Pascal Desprez, avec qui elle est aujourd'hui mariée.
Dans ces années et les suivantes, Mireille Darc revient à l'écran, devenant une figure incontournable des sagas de l'été : Terre Indigo, Le Bleu de l'océan, Les Cœurs brûlés, Les Yeux d'Hélène.
En 2005, année où elle devient marraine de l'association La Chaîne de l'Espoir, elle est faite Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'Honneur, dont elle recevra les insignes l'année suivante, des mains du président Jacques Chirac. Elle publie en 2006 son autobiographie Tant que battra mon cœur.

 

Filmographie :
Actrice :

2003 : Le Bleu de l'océan (TV)
2003 : Frank Riva (TV)
1999 : Le Portrait (TV) de Pierre Lary
1998 : Les Filles de Vincennes (TV) de Thierry Binisti
1998 : La Justice de Marion (TV) de Thierry Binisti
1997 : Sapho (TV) de Serge Moati
1997 : Ni vue, ni connue (TV) de Pierre Lary
1997 : L'Ami de mon fils (TV)
1996 : Terre indigo (TV)
1996 : J'ai rendez-vous avec vous (TV) de Laurent Heynemann
1995 : Laura de Jeannot Szwarc (TV)
1994 : Les Yeux d'Hélène (TV)
1992 : Les Cœurs brûlés (TV)
1986 : La Vie dissolue de Gérard Floque de Georges Lautner
1984 : Réveillon chez Bob de Édouard Molinaro
1983 : Si elle dit oui... je ne dis pas non de Claude Vital
1983 : L'Été de nos 15 ans de Marcel Jullian
1982 : Jamais avant le mariage de Daniel Ceccaldi
1981 : Pour la peau d'un flic de Alain Delon
1978 : Les Ringards de Robert Pouret
1977 : Les Passagers de Serge Leroy
1977 : L'Homme pressé de Édouard Molinaro
1977 : Mort d'un pourri de Georges Lautner
1976 : L'Ordinateur des pompes funèbres de Gérard Pirès
1975 : Le Téléphone rose de Edouard Molinaro
1974 : OK patron de Claude Vital
1974 : Les Seins de glace de Georges Lautner
1974 : Borsalino & Co de Jacques Deray
1974 : Dis-moi que tu m'aimes de Michel Boisrond
1974 : Le Retour du grand blond de Yves Robert
1973 : La Valise de Georges Lautner
1973 : Il n'y a pas de fumée sans feu de André Cayatte
1972 : Il était une fois un flic de Georges Lautner
1972 : Le Grand Blond avec une chaussure noire de Yves Robert
1971 : Laisse aller, c'est une valse de Georges Lautner
1971 : Fantasia chez les ploucs de Gérard Pirès
1970 : Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais... elle cause ! de Michel Audiard
1970 : Borsalino de Jacques Deray
1969 : Madly de Roger Kahane
1969 : Jeff de Jean Herman
1969 : Gonflés à bloc de Ken Annakin
1968 : Fleur d'oseille de Georges Lautner
1968 : Summit (Un corps, une nuit) de Giorgio Bontempi
1967 : La Grande Sauterelle de Georges Lautner
1967 : La Blonde de Pékin de Nicolas Gessner
1967 : Week-end de Jean-Luc Godard
1966 : Du rififi à Paname de Denys de La Patellière
1966 : Zarabanda bing bing (Barbouze chérie) de José María Forqué
1966 : Ne nous fâchons pas de Georges Lautner
1966 : À belles dents de Pierre Gaspard-Huit
1965 : Les Bons vivants (Un Grand seigneur) de Gilles Grangier et Georges Lautner
1965 : Galia de Georges Lautner
1964 : Les Durs à cuire de Jacques Pinoteau
1964 : La chasse à l'homme de Edouard Molinaro
1964 : Les Barbouzes de Georges Lautner
1963 : Les Veinards de Philippe de Broca, Jean Girault et Jacques Pinoteau
1963 : Pouic-Pouic de Jean Girault
1963 : Monsieur de Jean-Paul Le Chanois
1963 : Des pissenlits par la racine de Georges Lautner
1962 : Virginie de Jean Boyer
1961 : ¿Pena de muerte? de José María Forn
1961 : La Bride sur le cou de Roger Vadim
1961 : Hauteclaire (TV) de Jean Prat
1961 : Les Nouveaux aristocrates de Francis Rigaud
1960 : Du côté de l'enfer (La Grande Bretèche)(TV) de Claude Barma
1960 : Mourir d'amour de José Bénazéraf et Dany Fog
1960 : Les distractions de Jacques Dupont

 

Réalisatrice :
2007 : Vivre d'Amour (France 5)
2005 : Les Liserons d'eau (Envoyé spécial)
2005 : Une vie classée X (France 3)
2004 : Jeunesse éternelle (Envoyé spécial)
2002 : De l'ombre à la lumière (Des racines et des ailes)
1996 : Le Doute et l'espérance (Des racines et des ailes)
1994 : Brève rencontre (Envoyé spécial)
1992 : La Deuxième vie (Envoyé spécial)
1989 : La Barbare (cinéma)

source :

Last News

Anniversaire