chargement...
  • #buzzPeopleMag

Serge Gainsbourg2 Avril 1928 / France

Serge Gainsbourg

Lucien Ginsburg, dit Serge Gainsbourg, est né le 2 avril 1928 rue de la Chine dans le 20ème arrondissement de Paris. Il est le fils de Joseph Ginsburg, pianiste de bar et de Olia Ginsburg, chanteuse au Conservatoire Russe. En 1919, ses parents fuient le bolchévisme et s'installent à Paris. Il grandit dans les quartiers populaires et apprend le piano classique auprès de son père. Durant l'Occupation, les nazis lui font porter l'étoile jaune. En 1944, sa famille se réfugie en province sous le nom de Gimbard pour éviter la Déportation. Après la Libération, il vit dans le 14ème arrondissement de Paris et suit une scolarité médiocre au lycée Condorcet, qu'il quitte peu avant le bac. En 1948, il effectue son service militaire à Courbevoie où il se découvre un penchant pour l'alcool. A l'époque, il rêve de devenir artiste-peintre comme Bacon ou Léger, mais il y renonce, persuadé qu'il n'a aucun talent. Il s'improvise alors crooner de piano-bar et commence par cachetonner à droite et à gauche, à Pigalle ou Deauville. En 1957, il accompagne au piano Michèle Arnaud, une chanteuse de cabaret qui se produit au Milord l'Arsouille. Elle découvre avec surprise ses compositions et l'incite à monter son propre tour de chant. En 1958, il sort son premier album sur lequel figure Le poinçonneur des Lilas. En 1959, Boris Vian le compare à Cole Porter et Marcel Aymé dit de ses chansons qu'elles ont « la dureté d'un constat ». Il connaît son premier succès commercial en 1965 grâce à France Gall pour qui il écrit Poupée de cire. En 1967, il défraye la chronique en s'affichant au bras de Brigitte Bardot pour qui il écrit Harley Davidson et Bonnie & Clyde. En 1968, il rencontre Jane Birkin avec qui il va enchaîner les tubes pendant plus de dix ans. En 1973, il est victime d'une attaque cardiaque mais il n'arrête pas pour autant de boire et de fumer ses fameuses Gitane. Il revient sur le devant de la scène en 1979 avec une version reggae de la Marseillaise qui soulève un tollé dans l'Armée française. A la fin des années 80, il se trouve une nouvelle égérie en la personne de Bambou. Il meurt le 2 mars 1991 à Paris et repose avec ses parents au cimetière du Montparnasse, 1ère section. Il laisse derrière lui 4 enfants. Charlotte, née en 1971, dont la mère est Jane Birkin, Lucien (dit Lulu), né en 1986, qu'il a eu avec Bambou et enfin, Natacha, mnée en 1964 et Paul, né en 1968, fruits de son mariage avec Françoise Pancrazzi, dite Béatrice.

 

Discographie :
1989 : Le Zénith de Gainsbourg
1987 : You're under arrest
1986 : Live (Casino de Paris 1985)
1986 : Tenue de soirée (bande originale du film)
1984 : Love On The Beat
1981 : Mauvaises nouvelles des étoiles
1980 : Je vous aime (bande originale du film)
1979 : Aux armes et caetera
1977 : Madama Claude (bande originale du film)
1976 : Je t'aime moi non plus (bande originale du film)
1976 : L'homme à tête de chou
1975 : Rock around the bunker
1973 : Vu de l'extérieur
1971 : Histoire de Melody Nelson
1970 : Cannabis (bande originale du film)
1969 : Jane Birkin - Serge Gainsbourg
1968 : Bonnie and Clyde (avec Brigitte Bardot)
1968 : Initials B.B.
1967 : Anna (Bande originale de la comédie musicale)
1964 : Confidentiel
1964 : Gainsbourg percussions
1963 : Théâtre des Capucines
1962 : N°4
1961 : L'étonnant Serge Gainsbourg
1959 : N°2
1958 : Du chant à la une !


source :

Last News

Anniversaire